•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La chancelière allemande Angela Merkel, une politicienne peu ordinaire

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

La chancelière allemande Angela Merkel, une politicienne peu ordinaire

La chancelière allemande, Angela Merkel, à Moscou le 11 janvier 2020.

La chancelière allemande Angela Merkel

Photo : Reuters / POOL New

Angela Merkel détient les rênes du pouvoir en Allemagne depuis 2005. Celle que l'on a souvent qualifiée de femme la plus puissante du monde a vu sa cote de popularité augmenter grâce à sa gestion de la pandémie de COVID-19. « C'est une personnalité politique qui ne ressemble absolument à rien de ce qu'on connaît, en tout cas en Europe », affirme la journaliste Marion Van Renterghem, qui raconte les grands moments de son exceptionnel parcours politique, entre autres dans son livre Angela Merkel, l'ovni politique.

« C’est la première parmi les grands dirigeants à avoir connu véritablement une dictature, c’est-à-dire à avoir passé 30 ans de sa vie de l’autre côté du rideau de fer, à avoir connu l’absence de liberté, fait remarquer Marion Van Renterghem. Je pense que ça lui donne une capacité, une sorte d’éthique, de sens moral. »

Par contre, Marion Van Renterghem estime que la chancelière allemande, qui quittera le pouvoir dans quelques mois, n’est pas une grande visionnaire à la De Gaulle, Roosevelt ou Churchill.

Références
Angela Merkel, l’ovni politique, Marion Van Renterghem, Les Arènes, 2017
Mon Europe, je t’aime moi non plus, Marion Van Renterghem, Stock, 2019

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi