•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Redoubler de vigilance cinq ans après la Commission de vérité et réconciliation

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

Redoubler de vigilance cinq ans après la Commission de vérité et réconciliation

Photo portrait en gros plan.

Ghislain Picard, chef de l'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador

Photo : Reuters / Chris Wattie

Cinq ans après le rapport et les recommandations de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, Ghislain Picard, chef de l'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador, donne une note de 5 sur 10 au gouvernement Trudeau pour la réalisation de ses engagements. Stéphan Bureau s'entretient avec lui de ce qu'il faudrait faire pour améliorer la situation.

J’espère surtout que [mes petits et arrière-petits-enfants] seront en position de construire l’avenir qu'ils souhaitent pour eux-mêmes et leurs descendants. Pour nous, ça a été une lutte constante pour arriver à faire considérer les enjeux autochtones comme étant des incontournables pour la classe politique.

Ghislain Picard, chef de l'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi