•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Denys Arcand, l’homme qui n’aimait pas les certitudes

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

Denys Arcand, l’homme qui n’aimait pas les certitudes

Denys porte un chandail et un veston noirs et sourit.

Denys Arcand

Photo : Radio-Canada / Karine Dufour

« Le doute m'habitait quand j'avais 20 ans et il m'habite encore. Il faut se méfier des gens qui ont des certitudes », affirme Denys Arcand, au micro de Stéphan Bureau. Le cinéaste discute de la crise actuelle ainsi que des travers et qualités de la société québécoise.

J’ai toujours pensé qu’on s’en allait vers une période sombre, peut-être parce que je suis naturellement dystopique. Je vois toujours l’avenir en noir. J’ai toujours eu ce sentiment-là, je ne sais pas pourquoi.

Denys Arcand

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi