•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une sortie de crise sanitaire et économique réalisable

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

Une sortie de crise sanitaire et économique réalisable

Une personne asperge les mains d'un homme à l'aide d'un pulvérisateur liquide.

Une personne asperge les mains d'un homme avec du liquide antiseptique.

Photo : Associated Press / Anjum Naveed

La pandémie de COVID-19 dure depuis plusieurs mois et certains gouvernements évoquent le déconfinement de leurs populations. Comment et dans quelles conditions pouvons-nous sortir progressivement de la crise sanitaire? « Il n'y a aucun moyen de lever le confinement sans appliquer des tests [...] à toutes les personnes qui sont en contact avec des personnes contaminées ou ont été malades », soutient l'épidémiologiste Lucien Abenhaim. Du point de vue économique, Georges Ugeux, ancien vice-président de la section internationale de la Bourse de New York, croit qu'il « faut trouver des nouveaux moyens de s'assurer que tout ce que nous avons comme ressources soit totalement dirigé vers la possibilité, non pas de croissance, mais de limiter la récession ».

De manière générale, Lucien Abenhaim est optimiste après avoir vu les Chinois maîtriser la situation. Il souligne cependant les importantes erreurs d’analyse de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), notamment le port du masque par les individus, qui est pourtant efficace pour freiner la transmission de la COVID-19.

Une société ne peut pas vivre éternellement enfermée, ce n’est pas possible. […] On peut gérer cette [pandémie], mais en étant extrêmement organisés, et on l’est très bien, […] avec des interventions très ciblées et y aller à chaque fois et à chaque coup comme il faut. Je pense que c’est faisable.

Lucien Abenhaim, épidémiologiste
Un homme parle devant un micro.

L'épidémiologiste Lucien Abenhaim

Photo : Getty Images / JACK GUEZ

Une économie mondiale sous forte tension

Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit une dépression économique semblable à celle de 1929. En accord avec cette prévision, Georges Ugeux estime que cette dépression durera deux ou trois ans. « On est dans une situation où effectivement ne nous ne savons pas dans quel état nous allons retrouver l’économie », affirme le PDG de Galileo Global Advisors.

Stéphan Bureau se demande combien de temps le monde peut vivre sur le respirateur artificiel des stimulations économiques des gouvernements et des banques centrales. « En principe, il n’y a plus beaucoup de cartouches. Dans les 10 dernières années, la croissance que nous avons connue s’est faite sur la dette », lui répond l'avocat et économiste de formation.

Il faudra un moment donné que les entreprises et les ménages prennent leur part de ce redressement, qui va être lent et pénible.

Georges Ugeux

Bref, les scénarios de sortie de crise et de retour aux activités doivent être mis en place « de manière extrêmement forte, avec une énorme discipline », soutient Georges Ugeux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi