•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le retour à la normale sera long pour les compagnies aériennes

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

Le retour à la normale sera long pour les compagnies aériennes

Un homme qui pousse un panier marche devant un comptoir d'enregistrement d'Air Canada dans un aéroport.

Le comptoir d'enregistrement d'Air Canada à l'aéroport de Calgary

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Mehran Ebrahimi, directeur de l'Observatoire de l'aéronautique et de l'aviation civile et professeur à l'École des sciences de la gestion de l'Université du Québec à Montréal, explique comment l'industrie aérienne traversera la crise de la COVID-19. « Il est vrai qu'aucune compagnie ne peut traverser cette crise toute seule. » Les gouvernements devront donc les aider si la crise continue quelques semaines ou quelques mois.

L’intervention des États est indispensable.

Mehran Ebrahimi

Par contre, cette crise offre l'occasion aux compagnies aériennes de demander un assouplissement législatif sur les droits des passagers. Mehran Ebrahimi s’oppose à cette demande, mais il constate que le risque de recul en la matière est bel et bien présent. Jusqu’à présent, la Commission européenne et le gouvernement américain ont rejeté cette demande des compagnies aériennes.

Un retour à la normale est-il envisageable à court terme? La question de la sécurité des aéroports et la planification des vols sont complexes. Mehran Ebrahimi croit que le retour aux activités sera long.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi