•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’industrie minière jouit d’une « quasi-immunité » au Canada, selon Anne-Marie Voisard

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

L’industrie minière jouit d’une « quasi-immunité » au Canada, selon Anne-Marie Voisard

Anne-Marie Voisard dans les studios de Radio-Canada.

L’auteure et chercheure Anne-Marie Voisard

Photo : Radio-Canada / Francis Dufresne

« Ce qu'on appelle l'État de droit, c'est aujourd'hui un outil au service de l'entreprise extractive. » Dans son essai Le droit du plus fort : 10 ans de Noir Canada, l'auteure et chercheuse Anne-Marie Voisard dénonce la mainmise de l'industrie minière sur la sphère juridique canadienne. Lauréat du Prix littéraire du Gouverneur général dans la catégorie des essais, l'ouvrage remonte aux origines de l'affaire Noir Canada.

En 2008, la maison d’édition Écosociété faisait paraître le livre Noir Canada – Pillage, corruption et criminalité en Afrique. Cet essai a valu à Écosociété et aux coauteurs du livre deux poursuites de la part d'entreprises minières; des poursuites qui totalisaient 11 millions de dollars et qui ont finalement été réglées à l'amiable.

Dix ans plus tard, Anne-Marie Voisard a voulu revisiter cette histoire et les questions démocratiques et juridiques qu’elle avait soulevées. L’auteure souligne qu’aujourd’hui, les trois quarts des sociétés mondiales d’exploration ou d’exploitation minière ont leur siège social au Canada.

Le projet économique du Canada, c’est d’être le pays qui attire le plus d’investissements dans le domaine minier, ce qui suppose […] d’offrir le cadre le plus complaisant et plus avantageux pour les entreprises.

Anne-Marie Voisard, essayiste

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi