Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Stéphan Bureau
Audio fil du samedi 14 septembre 2019

Jean-Marc Léger : tout connaître sur la population québécoise

Publié le

Le sondeur Jean-Marc Léger est tout sourire au micro de Stéphan Bureau.
Jean-Marc Léger revient sur les grands pans de sa carrière au micro de Stéphan Bureau.   Photo : Radio-Canada / Olivier Lalande

« L'esprit du sondeur, c'est d'aller plus loin que la photo du moment, c'est de voir les grandes tendances. C'est ce qui est fascinant dans notre métier », affirme Jean-Marc Léger, président de la firme de sondage Léger. Celui qui sonde depuis plus de trois décennies les secrets des Québécoises et des Québécois dit en connaître beaucoup à leur sujet, notamment sur la question identitaire. Selon lui, les récents débats enflammés entourant la Loi sur la laïcité de l'État sont révélateurs de la relation qu'entretient la population québécoise avec les questions de l'immigration et de la religion.

« Ce débat-là sur la religion, sur la loi 21 [Loi sur la laïcité de l'État], c’est vraiment le débat le plus passionné qu’on a eu depuis longtemps au Québec », souligne Jean-Marc Léger, dont la firme a mené de nombreux sondages au cours des derniers mois à propos de la laïcité et du projet de loi 21, adopté sous bâillon par le gouvernement caquiste de François Legault en juin dernier.

Sur le fond des choses, la population québécoise n’a rien contre les immigrants et les immigrantes. Elle les aime autant que le reste du Canada. Ce que les gens au Québec n’aiment pas, c’est la religion que portent les personnes immigrantes, et là, vous touchez une corde sensible puissante.

Jean-Marc Léger, président de la firme Léger

Selon Jean-Marc Léger, le travail effectué au Québec depuis 50 ans pour rendre la société plus laïque a laissé une trace importante dans la psyché collective des Québécoises et Québécois. « La religion fait peur au Québec, beaucoup plus que dans le reste du Canada, beaucoup plus qu’en France. La société québécoise est très accueillante avec les immigrants [et les immigrantes], on les aime, mais il y a une difficulté », note le sondeur.

Le Québec est-il raciste?

À la question à savoir si la population de la Belle Province est raciste, Jean-Marc Léger, qui a sondé les gens du Québec et du Canada anglais à ce sujet à de nombreuses reprises, formule une réponse en deux volets.

« Les Québécois [et Québécoises] sont beaucoup moins racistes que peuvent l’être les Français [et Françaises]. On est légèrement plus racistes que le Canada anglais », souligne le président de la firme Léger.

Selon lui, il est cependant faux de dire que le racisme n’est qu’une réalité québécoise ou canadienne. « Vingt pour cent de la population québécoise et 18 % de la population canadienne se disent soit très racistes ou assez racistes. Les gens l’assument parfaitement. Le taux est là, il existe, mais pas plus qu’ailleurs. »

Chargement en cours