Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Stéphan Bureau
Audio fil du samedi 7 septembre 2019

Soccer : l'égalité dans le sport, le combat de Marinette Pichon

Publié le

Marinette Pichon sourit au micro de Stéphan Bureau.
Marinette Pichon revisite les grands moments de sa carrière au micro de Stéphan Bureau.   Photo : Radio-Canada / Pascal Michaud

« Ce qui est gênant, c'est que les femmes, dans toutes les disciplines confondues, [...] rencontrent encore aujourd'hui de gros soucis pour être reconnues à l'égal des garçons », déplore Marinette Pichon, pionnière et icône du soccer féminin en France. Celle qui a récemment été engagée par l'Association régionale de soccer (ARS) du Lac Saint-Louis à titre d'entraîneuse milite depuis toujours pour que les athlètes féminines profitent des mêmes conditions que les athlètes masculins, notamment en ce qui a trait à la couverture médiatique. « On a encore un vrai combat sur ce point-là. »

Même si des progrès ont été réalisés au cours des dernières années, Marinette Pichon concède qu’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour la gent féminine dans le sport professionnel en général. L’ancienne athlète prend l’exemple de la couverture médiatique française du soccer féminin, son sport de prédilection, et regrette qu'on ait deux poids, deux mesures. Pour Marinette Pichon, le soccer féminin manque encore injustement de reconnaissance.

On a toujours cette épée de Damoclès au-dessus de la tête. [Les femmes], il nous faut toujours prouver constamment qu’on aura des résultats et que vous pourrez être fiers de nous suivre. En France, par exemple, les garçons du Paris–Saint-Germain auront trois ou quatre pages dans un quotidien de sport, qu’ils jouent bien ou qu’ils jouent mal. Nous, les filles, si on gagne, on a de la publicité. Si on perd, le lendemain, on a trois lignes.

Marinette Pichon, ex-joueuse de soccer

Récemment installée au Québec, Marinette Pichon entend faire progresser le ballon rond dans la Belle Province, comme elle l’a fait dans l’Hexagone.

« Le soccer ici est en plein développement. J’ai envie d’aider l’ARS et que l’ARS m’aide. Pour moi, c’est un échange. Il faut travailler ensemble et sur le long terme. […] Je n’ai pas la prétention de dire que je vais révolutionner tout, parce que ce n’est pas le cas, mais ce que je sais, c’est que je peux apporter mon expérience de haut niveau », explique-t-elle.

Chargement en cours