Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Stéphan Bureau
Audio fil du lundi 19 août 2019

Jérôme C. Rousseau, créateur de chaussures de luxe prisées par des stars d’Hollywood

Publié le

Dans un studio de radio, un animateur parle à un homme. Des chaussures pour femmes se trouvent sur la table.
Le designer de chaussures de luxe Jérôme C. Rousseau en compagnie de l'animateur Stéphan Bureau   Photo : Radio-Canada / Ronald Georges

Les plus grandes stars féminines d'Hollywood, telles que Charlize Theron, Lady Gaga, Taylor Swift, Scarlett Johansson, Kristen Stewart, Cameron Diaz et Drew Barrymore, portent les escarpins qu'il crée. Il est peu connu au Québec, puisque ses chaussures n'y sont pas vendues et qu'il est établi à Los Angeles depuis 15 ans. Il est pourtant natif de Roberval, au Lac-Saint-Jean. Jérôme C. Rousseau est un jeune créateur de chaussures de luxe qui a le vent dans les voiles depuis une dizaine d'années. Il prononcera sa toute première conférence devant un public québécois lundi à l'occasion du Festival Mode et Design.

« Cette passion que j’ai pour la chaussure depuis mon adolescence a commencé avec la musique, avec les vidéoclips de Musique Plus », dit-il. Il parle notamment de la chanson Groove Is in the Heart, de Deee-Lite, dont les chaussures que l'on voit dans le vidéoclip ont fortement inspiré sa carrière.

J’avais beaucoup remarqué leurs chaussures excentriques. [...] J’ai commencé à dessiner des chaussures dans mes cours d’art à l’école secondaire de façon spontanée. [...] C’est devenu une passion principale dans ma vie.

Jérôme C. Rousseau

Après ses études en mode au Collège LaSalle, Jérôme C. Rousseau a obtenu une bourse de la Fondation de la mode de Montréal pour poursuivre sa formation à Londres pendant deux ans.

Ça a changé ma vie. Londres est une ville qui a un peu bâti ce que je suis devenu.

Jérôme C. Rousseau

Charlize Theron a réellement propulsé sa carrière. « Elle a porté mes chaussures avant même que j’en aie en magasin », soit vers 2008, raconte-t-il. « Elle les aimait. Elle les avait dans sa garde-robe. » Par la suite, Jérôme C. Rousseau a intégré une agence qui établit des liens avec les actrices. « C’est un tremplin énorme pour une jeune marque », explique-t-il.

Des bottes se trouvent une une table dans un studio.
Une paire de bottes de Jérôme C. Rousseau Photo : Radio-Canada/Ronald Georges

Les collections qu’il crée, entre 18 et 22 modèles 4 fois par année, reflètent ce qui l’inspire. Chaque paire de souliers ou de bottes se détaille de 495 à 800 $ US. Ses créations ne sont pas vendues au Québec.

Chargement en cours