Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Stéphan Bureau
Audio fil du lundi 19 août 2019

Mario Jean, toujours heureux d’être sur scène

Publié le

Un homme devant un micro regarde la caméra.
Mario Jean   Photo : Radio-Canada / Ronald Georges

« Je fais ce que j'aime dans la vie. [...] C'est d'abord et avant tout ma motivation première », déclare Mario Jean, qui, après plus de 27 ans de carrière et une période de remise en question, a décidé de continuer avec Aller de l'avant, son sixième spectacle solo. L'humoriste et acteur discute également de l'évolution du milieu artistique. « C'est une autre époque. C'est une autre façon de dire des textes, de faire des numéros. »

Fini donc les personnages incarnés au fil des ans par Mario Jean. L’humoriste dénonce les communications virtuelles et loue les vraies conversations, soit « se parler dans la face ensemble » dans une salle de spectacle, peu importe sa superficie.

Sans pression

Lucide, Mario Jean dit qu'il serait heureux de faire un autre métier complètement différent ou de passer de l’autre côté de la scène en gérant une salle de spectacle afin de mettre en valeur d’autres artistes.

Mais mon grand bonheur est d’être sur scène, et de faire rire le monde et de parler, et de dire mes niaiseries.

Mario Jean

Avant son retour sur scène, Mario Jean s’est demandé s’il avait encore une place en humour. Il craignait surtout que le public l’oublie. Pourtant, les salles où il donne des spectacles sont encore bien remplies. Il a eu peur d’être déclassé non pas par de jeunes humoristes, mais bien par son public.

La première chose que j’ai décidé de faire dans ma remise en question est de respecter le public qui me suit depuis 30 ans.

Mario Jean

En ce qui concerne ses rôles au théâtre et à la télévision, Mario Jean aimerait aller plus loin et ne plus être considéré comme un humoriste qui prend les traits d’un acteur. Cet été, il monte sur les planches pour la pièce Un souper d’adieu! aux côtés d’Anne Casabonne et de Marcel Leboeuf au Théâtre Hector-Charland, de l’Assomption, et il vient d’écrire sa première pièce de théâtre, qui sera certainement à l’affiche l’été prochain au Théâtre La Marjolaine, à Eastman au Québec.

Chargement en cours