•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le phénomène des femmes qui votent pour la droite et l’extrême droite décortiqué

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

Le phénomène des femmes qui votent pour la droite et l’extrême droite décortiqué

Donald Trump de dos, devant des partisans. Il fait un signe de pouce en l'air à une femme, qui fait la même chose.

Aux États-Unis, plus de 50 % des femmes blanches ont voté pour Donald Trump.

Photo : Reuters / Carlos Barria

« Bien sûr, Trump est un personnage politique singulier, mais son succès électoral auprès des femmes blanches rejoint quand même un questionnement plus large que j'ai depuis plusieurs années : qui sont les femmes qui votent pour les leaders et les partis populistes de droite et d'extrême droite? » s'interroge la psychiatre Marie-Ève Cotton. Elle brosse le portrait sociodémographique de celles qui plébiscitent les partis les moins progressistes en matière d'égalité des sexes, c'est-à-dire ces formations politiques qui remettent souvent en question les droits des femmes, comme celui lié à l'avortement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi