•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quand l’idéologie mine la langue&nbsp;: réflexion et parallèle entre <em>1984</em> et le monde d’aujourd’hui

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

Quand l’idéologie mine la langue : réflexion et parallèle entre 1984 et le monde d’aujourd’hui

Une personne montre la couverture du roman <i>1984</i> de George Orwell.

Le roman 1984 de George Orwell.

Photo : Getty Images / Adam Berry

« Il est prémonitoire des dérives et des excès de la bien-pensance », note l'écrivaine Marie-Andrée Lamontagne à propos du roman 1984 de George Orwell, publié en 1949. Elle souligne que dans l'œuvre phare de l'écrivain britannique, la rectitude de la bien-pensance, guidée par l'idéologie totalitaire, s'applique entre autres à la langue. Dans 1984, on assiste en effet à la naissance d'une novlangue, qui a pour objectif de rendre impossible la déviance, « parce qu'on aura parfaitement nettoyé le langage ». Au micro de Stéphan Bureau, Marie-Andrée Lamontagne fait quelques parallèles entre l'univers imaginé par George Orwell dans 1984 et le monde dans lequel nous vivons de nos jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi