•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

Le samedi de 13 h à 14 h

Comment la pandémie a bouleversé nos habitudes de consommation

Un petit panier d'épicerie en plastique est déposé sur le sol d'une allée.

La pandémie de COVID-19 a profondément changé les habitudes de la population canadienne, selon un sondage Léger.

Photo : iStock

« Même si on a eu une certaine période de déconfinement, [...] la plupart des gens ont maintenu ces habitudes. » Selon un sondage Léger, 47 % de la population canadienne n'est pas prête à retourner au restaurant. La grande majorité des gens croit par ailleurs que les écrans de plexiglas devraient rester en permanence dans les commerces, et la proportion des produits alimentaires achetés en ligne au pays est passée de 2 % à un chiffre variant entre 15 et 17 %. Christian Bourque, vice-président directeur chez Léger, explique à Stéphan Bureau que la façon d'interagir avec les commerçants pourrait bien avoir changé définitivement.

La moitié des Canadiens ont fait une transaction en ligne pour la première fois durant cette pandémie-là. […] C’est quand même un Canadien sur deux qui a adopté un nouveau comportement. Ce qui est intéressant, c’est qu’à peu près 8 sur 10 se disent très satisfaits de cette façon de faire, et la même proportion nous dit : "Et j’ai l’intention de continuer dans l’avenir." # Ça redéfinit tout le modèle, c’est-à-dire comment on distribue les aliments, comment on les achète… Est-ce que les commerçants vont être capables de maintenir cette cadence dans l’avenir?

Auteur

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi