•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pandémie fouette la fibre canadienne des Québécois

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

La pandémie fouette la fibre canadienne des Québécois

Des gens brandissent des drapeaux québécois et canadiens dans une foule.

Une foule agite des drapeaux du Québec et du Canada.

Photo : Getty Images / CHRISTOPHE SIMON

« C'est l'une des rares fois où le gouvernement fédéral est réellement ancré dans la vie quotidienne des Québécois. » Selon un sondage Léger, 80 % des Québécois se disent fiers d'être Canadiens, un sommet en 35 ans. Cette hausse de l'appartenance canadienne a tout à voir avec le soutien financier du gouvernement fédéral durant la pandémie de COVID-19, selon Philippe Léger. Le chargé de projet de la firme Léger explique à Stéphan Bureau que la fierté canadienne est à la hausse alors que le patriotisme américain est à la baisse.

Les principales politiques adoptées dans les derniers mois – la Prestation canadienne d’urgence ou la subvention salariale aux entreprises – ne sont pas des mesures qui sont dans l’anecdote ou dans le jeu politique partisan. Ça s’ancre dans [la réalité] des gens. On parle de la possibilité de payer ses factures, de garder son emploi. […] Je crois que la fierté canadienne, du moins à court terme, a été aidée par ces mesures-là.

Philippe Léger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi