•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

<em>Le mur invisible</em>&nbsp;: un roman de confinement à redécouvrir

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

Le mur invisible : un roman de confinement à redécouvrir

La page de couverture du roman.

Le mur invisible, de Marlen Haushofer

Photo : Actes Sud

Tout au long de l'été, l'auteure Marie-Andrée Lamontagne nous proposera de replonger dans des classiques. Cette semaine, elle nous propose la lecture du roman Le mur invisible, de l'écrivaine Marlen Haushofer, paru en 1963. Ce roman autrichien exceptionnel, traduit en plusieurs langues, raconte l'expérience de confinement extrême d'une narratrice qui se retrouve coincée un matin derrière un mur invisible, alors que la vie semble avoir déserté de l'autre côté.

Au début du confinement, j’ai eu le goût de le relire, et c’est saisissant. [...] Quand on commence à le lire, on a l’impression d’une voix qui nous parle, [...] d’une présence. [...] C’est une chambre d’écho par rapport parfois à ses propres inquiétudes que l’on peut avoir.

Marie-Andrée Lamontagne

Marie-Andrée Lamontagne souligne qu’il s’agit d’un roman féministe, écologiste et survivaliste, écrit durant la guerre froide, une période qui teinte beaucoup le roman sans jamais qu'on y fasse référence.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi