•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ces expériences scientifiques qui ont demandé une patience infinie

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

Ces expériences scientifiques qui ont demandé une patience infinie

Un homme pose aux côtés d'une énorme goutte de poix qui menace de tomber.

John Mainstone et l'expérience de la goutte de poix, en 1990.

Photo : John Mainstone, University of Queensland

Si le public n'entend parler que des succès, chaque découverte scientifique est pourtant très souvent le fruit de nombreuses années de travail et de plusieurs échecs. Notre chroniqueuse Marie Lambert-Chan, rédactrice en chef de Québec Science, relate trois expériences scientifiques qui ont exercé la patience des équipes de recherche.

  • Une équipe de recherche de l’Université du Wisconsin, à Madison, a observé des échantillons de roche pendant deux ans et demi pour analyser comment la roche devient poussière. Marie Lambert-Chan raconte que l’équipe n’a toutefois pas pu s'empêcher d’appuyer sur le bouton « avance rapide ».
  • Le biologiste Richard Lenski mène une expérience depuis plus de 30 ans à l’Université d’État du Michigan, qui a pour objectif d’étudier l’évolution en temps réel de bactéries dans des liquides différents. Bien que le chercheur a failli abandonner l'expérience d'évolution à long terme au bout de 10 ans, la chroniqueuse souligne que celle-ci a finalement donné des résultats intéressants depuis.
  • Le record de longévité de la recherche scientifique revient à l’expérience de la goutte de poix, commencée en 1927, à l’Université du Queensland, en Australie. Marie Lambert-Chan explique que personne n’a vu tomber les neuf gouttes qui ont perlé en près de 100 ans. Néanmoins, la dixième devrait tomber cette année et on peut la surveiller sur le web en direct sur le site thetenthwatch.com (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi