•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fabuleuse histoire d’Agatha Christie

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

La fabuleuse histoire d’Agatha Christie

L'auteure en train de dédicacer un livre sourit à la caméra.

Agatha Christie

Photo : Getty Images / Hulton Archive

Le salon littéraire accueille comme première invitée virtuelle de l'été l'auteure britannique Agatha Christie (1890-1976). La chroniqueuse Manon Dumais et le chroniqueur Samuel Archibald discutent de la vie originale et du style unique de cette écrivaine, dont la bibliographie compte plus d'une soixantaine de romans, essentiellement policiers.

C’est un peu ma vieille tante anglaise.

Samuel Archibald, auteur, scénariste et professeur à l'Université du Québec à Montréal

Samuel Archibald explique qu’il enseigne encore Agatha Christie dans ses cours de romans policiers et utilise Le meurtre de Roger Ackroyd (1926) comme porte d’entrée à l'œuvre de celle qu'on surnomme la reine du crime.

Manon Dumais et Samuel Archibald parlent du modèle d'enquête d'Agatha Christie, qui repose beaucoup sur la psychologie des personnages et le huis clos. « Plus on avance dans sa carrière, plus les intrigues ont tendance à s'amenuiser et les profils psychologiques à devenir de plus en plus complexes », observe Samuel Archibald.

Leur recommandation d'un roman moins connu d'Agatha Christie :

  • Le choix de Samuel Archibald : Le vallon (1946) : « C'est un roman presque sans intrigue policière, mais qui montre l'écrivaine sociale et psychologique qu'elle était beaucoup. »
  • Le choix de Manon Dumais : Le major parlait trop (1964) : « La seule aventure exotique de Miss Marple. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi