•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

Le samedi de 13 h à 14 h

Le couple, sous pression en ces temps de confinement

Une femme et un homme masqués se regardent de côté.

Un couple confiné pendant la COVID-19

Photo : iStock / Sergio Yoneda

La psychiatre Marie-Ève Cotton parle d'une des conséquences inévitables du confinement : les discordes au sein du couple, qui fait face à plusieurs défis alors que le niveau de stress augmente et que les espaces de vie sont restreints.

Après une période de menace collective, les taux de divorce et de séparation tendent à augmenter. Mais Marie-Ève Cotton précise que les couples peuvent aussi renforcer leurs liens dans l'adversité.

La gestion des conflits dans une telle situation est mise à l’épreuve. Le stress, des pertes financières et l’incertitude collective prolongée augmentent la frustration et l’irritabilité. « C’est un bon moment pour développer de la compassion envers notre conjoint », explique la psychiatre.

La crise décape beaucoup de couches de vernis.

Marie-Ève Cotton, psychiatre

Dans le couple, les niveaux d’anxiété diffèrent entre les individus, ce qui n'est pas nécessairement une mauvaise chose. Par exemple, une personne plus optimiste peut amener davantage d’espoir dans une épreuve, alors que quelqu’un de plus anxieux peut apporter davantage de prudence pour pallier certains problèmes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi