•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Faut-il s’inquiéter de la plus grande médicalisation de la santé mentale?

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

Le samedi de 13 h à 14 h
(en rediffusion le samedi suivant à 5 h)

Faut-il s’inquiéter de la plus grande médicalisation de la santé mentale?

Audio fil du mercredi 17 juillet 2019
Les bras d'un médecin et de sa patiente discutant, assis à un bureau.

Au moins 20 % de la population déclare éprouver des problèmes de santé mentale.

Photo : iStock

Le fait que la population ait davantage tendance à consulter des professionnels et que l'on connaisse désormais mieux les problèmes de santé mentale explique en grande partie le fait que 20 % de la population dise souffrir de tels problèmes. Marie-Ève Cotton, psychiatre, explique à Stéphan Bureau que contrairement à bien des problèmes médicaux, la dépression, la bipolarité et le trouble du déficit de l'attention ne peuvent pas être détectés par des marqueurs biologiques objectifs.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi