•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Albert Camus, un romancier plus grand que nature

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

Le samedi de 13 h à 14 h
(en rediffusion le samedi suivant à 5 h)

Albert Camus, un romancier plus grand que nature

Audio fil du lundi 15 juillet 2019
Un portrait de l'écrivain français Albert Camus, en 1957.

Un portrait de l'écrivain français Albert Camus, en 1957.

Photo : Getty Images / AFP/Getty Images

Au salon littéraire cette semaine, Manon Dumais et Alain Farah nous disent tout sur un grand personnage, Albert Camus, le romancier et essayiste devenu célèbre entre autres pour son roman L'étranger (1942). Traduit dans une quarantaine de langues, vendu à plus de 8 millions d'exemplaires, ce roman figure sur de nombreuses listes de « livres qu'il faut avoir lus une fois dans sa vie ».

Né le 7 novembre 1913 à Mondovi (aujourd’hui Dréan) en Algérie, et mort accidentellement le 4 janvier 1960 à Villeblevin, en France, Albert Camus était aussi un journaliste militant proche des courants libertaires, il était engagé dans la Résistance française et dans les combats moraux de l'après-guerre.

Il a reçu le prix Nobel de littérature en 1957. Son œuvre comprend également Le mythe de Sisyphe (essai, 1942), Le malentendu et Caligula (théâtre, 1944), La peste (roman, 1947), Les justes (théâtre, 1949) et La chute (1956).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi