•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

Le samedi de 13 h à 14 h

Rattrapage du 21 juill. 2020 : Affaire Epstein, alimentation et couple Simard-Taillefer

Rattrapage

  • Les constants rebondissements de l’affaire Epstein

    « Il y a énormément de choses troubles dans cette affaire. » Olivier O'Mahony ne croit pas qu'il y ait de lien direct entre l'assassinat du fils de la juge Esther Salas, chargée d'un volet de l'affaire Epstein, et la mystérieuse accumulation de morts autour du milliardaire pédophile, mais il reconnaît que les coïncidences sont nombreuses. Laurence Haïm rappelle que Ghyslaine Maxwell, la complice d'Epstein, a rencontré ce dernier dans le sillage de la mort inexpliquée de son père, le magnat Robert Maxwell. Les deux journalistes expliquent à Stéphan Bureau comment Maxwell et Epstein faisaient du chantage pour obtenir de la protection aux plus hauts niveaux.

  • Comment préparer un brunch sans œufs

    Tartines ou crêpes salées, tofu brouillé, omelettes à base de lentilles rouges ou quiche au tofu... Les solutions ne manquent pas pour les véganes en quête du brunch ou du petit-déjeuner le plus décadent, ou simplement pour ceux qui n'aiment pas le goût des œufs. Caroline « Loounie » Huard, cuisinière végane, parle à Stéphan Bureau des produits du supermarché qui peuvent reproduire la texture ou le goût des œufs, et elle donne la recette de son tofu brouillé.

  • Des vins gagnants à petits prix, selon Élyse Lambert

    « Souvent, c'est traficoté, on a du sucre résiduel... [...] On se retrouve avec des produits qui ne ressemblent pas à ce qu'ils devraient être. » La première Master Sommelier du Québec trouve difficile de dénicher des vins pas chers qui ont une vraie identité, mais il lui arrive d'en trouver. Elle recommande deux rares trouvailles à Stéphan Bureau : un blanc italien aux accents de poire bien mûre, de fleur d'oranger et d'amande, ainsi qu'un rouge espagnol fruité à souhait.

  • L’intimité sous les feux de la rampe, selon René Simard et Marie-Josée Taillefer

    « La célébrité n'a pas toujours une connotation positive. » Le chanteur et l'animatrice et conférencière ont pour règles de ne jamais accueillir de photographe à l'intérieur de leur demeure, d'y discuter le plus rarement possible du travail et de toujours tâcher de dédramatiser leurs problèmes. René Simard et Marie-Josée Taillefer expliquent à Stéphan Bureau que, pour rester unis alors qu'ils vivent dans l'œil public depuis 1980, ils se rappellent que leur vie comporte plus d'avantages que de désavantages.

Vous aimerez aussi