•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bien entendu

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

Rattrapage du 24 juin 2020 : Saint-Jean-Baptiste, somnambulisme et parentalité

Rattrapage

  • Petite histoire de la Saint-Jean-Baptiste

    Quel est le lien entre le baptême du Christ, le solstice d'été, l'exil de Ludger Duvernay et la chanson À la claire fontaine? L'historien Laurent Turcot explique comment la fête des Canadiens français a pris son envol au 19e siècle pour devenir la fête nationale des Québécois sous le règne de Maurice Duplessis, puis se politiser davantage après la Révolution tranquille.

  • Comment on célèbre la Saint-Jean-Baptiste dans la francophonie canadienne

    À Terre-Neuve, les francophones fêtent davantage la Fête de la francophonie, mais la ville de Saint-Jean célèbre aussi le 24 juin en raison du saint qui a donné son nom à la ville. Dans le sud de l'Ontario, les francophones se sentent plus solidaires que jamais des autres minorités canadiennes. À Saint-Boniface, la Saint-Jean-Baptiste est une tradition toute jeune, mais de plus en plus soulignée, même en période de pandémie. Mary Barry, Michel Bénac et Ginette Lavack parlent à Stéphan Bureau de la signification de la Saint-Jean-Baptiste dans leur coin de pays.

  • Le somnambulisme, un trouble qui continue de confondre les chercheurs

    Phénomène héréditaire ou résidu de l'évolution? Personne ne sait exactement pourquoi de 5 à 17 % des enfants et de 2 à 4 % des adultes sont parfois plongés dans cet état entre le sommeil et l'éveil, durant lequel ils exécutent des gestes souvent simples, mais parfois étonnamment complexes, comme conduire une voiture ou écrire des courriels. Marie Lambert-Chan, rédactrice en chef de Québec Science, explique à Stéphan Bureau qu'il est faux de croire qu'il ne faut pas réveiller un somnambule.

  • Comment la corruption teinte la recherche pharmaceutique

    Manipulation de statistiques, sélection de patients idéaux, minimisation des effets secondaires, définition des critères d'évaluation de la réussite thérapeutique... La mainmise des entreprises pharmaceutiques sur la recherche est un problème systémique, selon Marie-Ève Cotton. La psychiatre explique à Stéphan Bureau comment ce phénomène contribue à produire davantage de médicaments pour les maladies chroniques des pays riches, comme l'hypertension, le diabète et la schizophrénie, et ce, au détriment de vaccins pour les pays en voie de développement.

  • Les tabous de la parentalité

    Préférer un enfant à l'autre, regretter d'avoir eu des enfants, être exaspéré par sa progéniture... Chez plusieurs parents, le confinement a accentué ces sentiments passagers que l'on tait et qui causent tant de culpabilité. L'auteur Biz, l'humoriste Léa Stréliski et la journaliste Maude Goyer expliquent à Stéphan Bureau comment le doute, la déception et l'amour inconditionnel peuvent cohabiter pour former un apprentissage continu.

Vous aimerez aussi