•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

Le samedi de 13 h à 14 h

Rattrapage du 1er juin 2020 : Véronique Cloutier, peur et tourisme

Rattrapage

  • Sommes-nous devenus trop peureux?

    Lors d'une catastrophe, comme une pandémie, la peur, émotion de survie absolument nécessaire, se trouve exacerbée. Cependant, nous ne sommes plus habitués au danger, selon l'anthropologue Samuel Veissière et le psychologue Hubert Van Gijesghem. « Nous sommes infantilisés et déresponsabilisés », regrette ce dernier. Les deux invités parlent également de la dépendance à la peur et de la stimulation qu'elle provoque.

  • Plaidoyer pour ralentir le tourisme

    « [Voyager] est une expérience qui devrait connaître une certaine rareté dans la vie d'un individu. L'après-voyage doit nous remettre au monde d'une manière différente de qui l'on était avant », croit le sociologue français Rodolphe Christin, auteur de l'essai La vraie vie est ici : voyager encore?. Il espère que la pandémie de COVID-19 sera l'occasion de repenser notre façon de voyager, grandement aseptisée par l'industrie touristique, selon lui.

  • Le mur invisible : un roman de confinement à redécouvrir

    Tout au long de l'été, l'auteure Marie-Andrée Lamontagne nous proposera de replonger dans des classiques. Cette semaine, elle nous propose la lecture du roman Le mur invisible, de l'écrivaine Marlen Haushofer, paru en 1963. Ce roman autrichien exceptionnel, traduit en plusieurs langues, raconte l'expérience de confinement extrême d'une narratrice qui se retrouve coincée un matin derrière un mur invisible, alors que la vie semble avoir déserté de l'autre côté.

Vous aimerez aussi