•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bien entendu

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

Le samedi de 13 h à 14 h
(en rediffusion le samedi suivant à 5 h)

Audio fil du mardi 20 août 2019

Audio fil

  • Le médecin légiste qui aide à comprendre les morts célèbres

    Louis IX, Henri IV, Richard Cœur de Lion, Hitler... L'approche multidisciplinaire de Philippe Charlier, médecin légiste et archéo-anthropologue, apporte un nouvel éclairage sur les causes de la mort de figures historiques, même si elles ont disparu depuis des siècles. Philippe Charlier parle à Stéphan Bureau de la nécessité de s'assurer que les restes qu'il examine sont vraiment ceux de la personne présumée.

  • Les sports électroniques ont-ils leur place à l’école?

    Pour certains, les programmes d'études scolaires spécialisés en sports électroniques (e-sports) permettent d'encadrer l'intérêt des jeunes pour les jeux vidéo, de contrer le décrochage et même de développer l'endurance physique. Pour d'autres, ils encouragent la cyberdépendance et la sédentarité. Trois spécialistes expliquent à Stéphan Bureau qu'il est faux de croire que la pratique des sports électroniques se fait au détriment des activités physiques véritables.

  • Le monde captivant des jeux de cartes modernes

    Magic : l'assemblée, Pokemon, Yugiho... Ils ont pris la place du bridge et du solitaire dans le cœur des nouvelles générations de joueurs de cartes. Prétexte à de grands rassemblements de passionnés, ils requièrent parfois d'échanger ou de collectionner des cartes, et leurs univers sont plus proches de ceux du Seigneur des anneaux ou des jeux vidéo que de la cour royale. Deux mordus de ces jeux, Vincent Thibeault et Kar Yung Tom, en discutent avec Stéphan Bureau.

  • Que mangent réellement les personnes en santé?

    Une équipe de l'Université Laval entreprend la plus grande étude sur la nutrition et la santé jamais réalisée au Québec. En sondant les habitudes alimentaires de Québécois de tous les âges et de toutes les couches de la société pendant 25 ans, NutriQuébec veut fournir des données plus précises que celles qui existent actuellement sur les habitudes alimentaires de la province. Hélène Laurendeau, nutritionniste, explique à Stéphan Bureau que cette initiative aidera à établir un lien entre les programmes de sensibilisation, les lois et la santé publique.

  • Pourquoi il faut revenir à l’agriculture familiale

    « Je pense que la transformation à la ferme, c'est l'outil de prédilection pour permettre aux petites fermes d'avoir une certaine rentabilité. » Dominic Lamontagne estime que la vente commerciale est beaucoup trop réglementée pour permettre aux petites fermes de survivre. En compagnie de Sylvain Charlebois, professeur en politique agroalimentaire, l'artisan-fermier, auteur de l'essai La ferme impossible, parle à Stéphan Bureau de l'importance de consommer ce que nous sommes capables de produire collectivement.

  • Comment cuisiner des desserts véganes

    Le tofu soyeux, la banane écrasée, l'aquafaba et la compote de pommes sont des solutions de rechange pratiques et savoureuses pour qui voudrait remplacer le beurre, la crème, les œufs et le fromage dans ses desserts favoris, selon Caroline Huard. La cuisinière végane explique à Stéphan Bureau que les desserts sont un moyen facile de s'initier à la nourriture sans protéines animales, et propose sa recette de brownies véganes.

  • Un rouge abordable et des bulles à découvrir, selon Élyse Lambert

    « Les produits commencent à entrer cette semaine. [...] Il faut juste le demander. » Avec sa première sélection de la semaine, la première Master Sommelier du Québec pense aux familles qui doivent ces temps-ci acheter les fournitures scolaires de leur progéniture. Il s'agit d'un rouge à petit prix de la péninsule de Setúbal, au Portugal, qui accompagnera bien l'agneau, le canard ou la ratatouille. Pour souligner la dernière semaine estivale de Bien entendu, elle sert également un authentique champagne du sud.

  • Calèches : néglige-t-on les humains pour protéger les chevaux?

    Ils sentent qu'on s'est servis d'eux comme cible pour apaiser le mouvement animaliste qui dénonçait le traitement réservé aux chevaux dans le Vieux-Port de Montréal. Lorsque les calèches seront interdites à Montréal, le 31 décembre 2019, Réjean Fortin et Carine Daoust perdront leur emploi, leurs bêtes, mais aussi leur dignité, troquée selon eux pour un peu de bénéfice politique. Les deux cochers font valoir à Stéphan Bureau que trop peu a été fait pour protéger leurs emplois et leurs chevaux.

Vous aimerez aussi