Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Stéphan Bureau

Audio fil du jeudi 15 août 2019

  • Justin Trudeau salue le public dans l'embrasure d'un autobus durant la campagne électorale de 2015.

    Politique : le coût insoupçonné de l’attractivité électorale

    Le placement publicitaire gobe facilement la moitié du budget électoral d'un parti, qui peut avoisiner les 28 millions de dollars au fédéral, et les 9 millions au provincial. L'autre moitié va au reste, les autobus et les avions de tournée en tête de liste. Louis Aucoin, stratège en relations publiques, explique à Stéphan Bureau que le vrai pouvoir de l'argent en campagne électorale est de financer l'expertise. Voir la suite »

  • Deux bénévoles posent une pancarte sur un poteau de téléphone.

    Publicité électorale : comment les budgets sont répartis

    Ce sont désormais les plateformes numériques qui sont les plus utilisées en campagne électorale, selon Mathieu Bédard. L'ère du message unique est elle aussi révolue : les partis segmentent leurs propos en fonction des strates multiples de l'électorat sous un « concept parapluie ». Le publicitaire explique à Stéphan Bureau que l'intuition n'existe pas en publicité politique. Voir la suite »

  • Les chefs des trois principaux partis au Nouveau-Brunswick croisent le fer lors du débat des chefs de la campagne électorale provinciale 2014.

    Ceux qui profitent vraiment des campagnes électorales

    Les médias, les compagnies aériennes, les agences publicitaires, les employés des partis et les entreprises de sollicitation sont les cinq grands groupes qui font le plus d'argent lors des campagnes politiques, selon Marc-André Sabourin. Le journaliste explique à Stéphan Bureau que ces secteurs se sont partagé une cagnotte de 121 millions lors de la campagne électorale de 2015. Voir la suite »

  • Une femme attablée à un bureau manipule un téléphone intelligent.

    L’économie lucrative des appels robotisés

    En 2018, 48 milliards d'appels provenant de Chine ou d'autres pays ont été faits aux États-Unis. Cette augmentation de 60 % par rapport à l'année précédente s'explique par le très faible coût de cet outil, qui s'élève à environ un quart de cent par minute et qui permet de cibler l'électorat. Julien Brault, entrepreneur, explique à Stéphan Bureau que cette pratique, illégale au Canada sauf lorsqu'elle est faite à des fins politiques ou sociales, est profitable, même si la majorité des abonnés n'y répondent pas. Voir la suite »

  • Donald Trump harangue la foule lors d'un événement électoral, devant un immense drapeau américain.

    Les origines variées du financement des campagnes électorales américaines

    Même si les candidats politiques doivent transmettre, chaque trimestre, leurs comptes de campagne à la Commission électorale fédérale (FEC), qui les rend publics, une panoplie de mécanismes rend possibles les dons massifs faits par des entreprises. Donald Cuccioletta, politologue, explique à Stéphan Bureau comment ces dispositions ont permis à la famille industrielle Koch d'exercer un contrôle sur le système politique américain. Voir la suite »

  • Un homme met un bulletin de vote et de l'argent dans une boîte.

    Comment l’argent influence nos opinions politiques

    Les gens qui remportent de grosses sommes à la loterie sont plus susceptibles d'adopter des valeurs de droite, même s'ils étaient auparavant en faveur de la justice sociale, selon une étude. En revanche, les électeurs sont défavorables à l'idée d'entendre des idées politiques contraires aux leurs, même en échange d'argent. La chroniqueuse Myriam Kessiby explique à Stéphan Bureau que ce mécanisme explique l'efficacité des publicités électorales négatives. Voir la suite »

  • Les flammes et la fumée sont visibles près des gargouilles décorant le toit et les flancs de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

    Dans les flammes de Notre-Dame : ce qui s’est vraiment passé

    « C'était très, très loin de cette image qu'on a pu voir à la télévision. » Dans un livre-choc, Sébastien Spitzer expose les coulisses de la tragédie qui a ravagé le monument religieux historique en avril. Il y décrit en détail le travail des pompiers, qu'il compare à une opération militaire. L'ex-journaliste raconte à Stéphan Bureau que la brigade des pompiers de Paris s'appuie sur 200 ans d'expertise. Voir la suite »

  • Jean-François Fortier, Marie-Josée Forest, Sarah Richer et Denis Fortier au micro de Stéphan Bureau.

    La magie quasi spirituelle du chant choral

    Retrouver l'estime de soi, mieux respirer, apprendre la musique, créer un esprit de groupe... Pour Marie-Josée Forest, Jean-François Fortier et Sarah Richer, participer à un ensemble de chant amateur comme Chœur de loups est une expérience qui présente d'innombrables bienfaits. Le physiothérapeute Denis Fortier explique pour sa part à Stéphan Bureau que le chant stimule la mémoire, soulage la douleur physique et ralentit le vieillissement. Voir la suite »

Chargement en cours