•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bien entendu

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

Audio fil du lundi 12 août 2019

Rattrapage

  • L’importance de l’intelligence artificielle pour les jeunes

    En avril dernier, le gouvernement de François Legault annonçait un investissement de 1,2 milliard de dollars sur cinq ans dans le cadre de son Plan d'action numérique en éducation pour former les « citoyens numériques » de demain. Dans la même veine, l'organisme sans but lucratif Kids Code Jeunesse déploiera, dès septembre, un ambitieux programme d'éducation à l'intelligence artificielle. « L'idée, c'est de former des citoyens numériques éclairés », indique Thierry Karsenti, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies en éducation. En compagnie de Lucie Luneau, responsable du programme éducatif de Kids Code Jeunesse sur l'Intelligence artificielle, il fait le point sur cette éducation numérique.

  • Préposé aux bénéficiaires, un métier rarement sous les feux de la rampe

    Le Québec en compte près de 85 000, qui s'agitent comme autant de petites abeilles dans les hôpitaux, dans les CHSLD, dans les résidences pour personnes âgées. Ces gens lavent, habillent, font manger et sont souvent le plus important contact humain qu'auront dans leurs journées des milliers de personnes âgées. Elles et ils sont préposés aux bénéficiaires. Quatre personnes de la profession se confient à Stéphan Bureau : Christian Paquette, de l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal, Délès Jean, du CHSLD Pierre-Joseph Triest, Manon Verhelst, du CHU Sainte-Justine, et Sahara Sim, de l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal.

  • Retrouver sa famille biologique à 72 ans, l’histoire bouleversante de Lillian Vetter

    Après avoir été adoptée à un jeune âge et avoir passé sa vie aux États-Unis, Lillian Vetter a retrouvé sa famille biologique à 72 ans, au Nouveau-Brunswick. Près de 25 ans plus tard, à 97 ans, elle raconte le voyage qui a changé sa vie. La journaliste Janique LeBlanc, à Moncton, qui signe ce texte publié aujourd'hui sur Radio-Canada.ca, raconte cette incroyable histoire.

  • Voyager sur un cargo, une expérience inusitée, mais possible

    Imaginez-vous sur un énorme bateau en plein océan, avec, comme compagnons de traversée, des marins, et pour dormir, une cabine avec vue sur des conteneurs. Loin de la croisière classique, le voyage en cargo est un moyen bien réel de se déplacer entre les continents. Certains en sont passionnés, d'autres l'adoptent par souci environnemental ou comme solution de rechange au tourisme de masse. Tous s'entendent pour dire qu'il s'agit d'une expérience hors du commun. L'écrivain suisse Claude-Eric Hippenmeyer, Aline Charles et Benjamin Gaucher sont des adeptes de ce mode de transport.

  • Romain Gary alias Émile Ajar, un conteur mal reconnu à son époque

    Important écrivain français de la seconde moitié du 21e siècle, Romain Gary vient de faire son entrée dans la Bibliothèque la Pléiade. Il est également connu sous le nom d'emprunt d'Émile Ajar, avec lequel il a signé plusieurs romans dans les années 1970. Alain Farah et Manon Dumais, précédés de Denis Labouret, un des éditeurs des volumes de la Pléiade qui viennent de paraître, discutent de l'œuvre de l'auteur lauréat de deux prix Goncourt.

Vous aimerez aussi