•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bien entendu

Bien entendu

Avec Stéphan Bureau

Le samedi de 13 h à 14 h
(en rediffusion le samedi suivant à 5 h)

Audio fil du mercredi 31 juillet 2019

Audio fil

  • L’incroyable vitalité des petites municipalités

    « Régulièrement, il y a ce discours fataliste qui nous revient, et qui prédit la fermeture des villages. Il faut éviter aujourd'hui le discours misérabiliste des études des années 1960 et 1970, et considérer le potentiel de développement qui existe dans les régions et les petites communautés », plaide Bernard Vachon, professeur retraité spécialisé en développement local. Olivier Brière, coordonnateur de la Corporation de développement socioéconomique de Saint-Camille, en Estrie, et Guillaume Molaison, président-directeur général de l'Auberge Chic-Chac, à Murdochville, sont du même avis : les milieux dits « dévitalisés », destinés à une soi-disant fermeture, peuvent très bien tirer leur épingle du jeu et rester en vie.

  • Le Canada, pays à la mode en ce moment sur la planète tennis

    « On a la passion de réussir, et on a la chance d'avoir de très, très bons entraîneurs, et aussi des joueurs à l'écoute », dit Louis Borfiga, vice-président du développement de l'élite à Tennis Canada. À quelques jours du coup d'envoi de la Coupe Rogers à Montréal et Toronto, il dresse l'état des lieux du tennis au pays. Selon lui, le Canada est en train de montrer la voie aux autres pays en matière de développement de la relève.

  • Bruny et Katherine Surin : la passion de l'athlétisme, de père en fille

    Elle a remporté le bronze à l'épreuve féminine du 400 m aux plus récents Championnats canadiens d'athlétisme. Petit à petit, l'athlète de 23 ans marche sur les pas de son père, qui a remporté de nombreuses médailles pendant toute sa brillante carrière. Au micro de Stéphan Bureau, Bruny et Katherine Surin parlent de leur passion pour l'athlétisme.

  • Le pouvoir, cette force corruptrice qui nuit à l'empathie

    « Quand les gens sont mis en situation de pouvoir, ils deviennent moins bons pour lire les sentiments et désirs des autres. Ils ont tendance à s'ancrer dans leur propre point de vue, à moins tenir compte de la perspective des autres. Ils perdent la réciprocité émotionnelle. [...] Les études montrent que le pouvoir a un effet qui diminue l'empathie », souligne Marie-Ève Cotton. La psychiatre se penche sur l'étroite relation entre ceux qui détiennent le pouvoir et leur incapacité à se mettre dans la peau des autres.

  • Les marées de la rivière aux Feuilles, plus hautes que celles de la baie de Fundy?

    Pour la majorité des gens, les plus hautes marées du monde se trouvent dans la baie de Fundy, entre le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse. Or, certains experts estiment plutôt que ce titre devrait être octroyé à l'estuaire de la rivière aux Feuilles, dans la baie d'Ungava, dans le Nord-du-Québec. Parti observer cette rivière et ses marées, Pierre Gingras, collaborateur de l'émission, raconte le spectacle auquel il assiste.

  • Les Gaulois, ce peuple plutôt méconnu

    Si les bandes dessinées d'Uderzo et Gosciny ont fait d'Astérix et Obélix de joyeux lurons, un peu bonasses, qui aimaient la fête, la bonne chère et une bonne bagarre à l'occasion, de récentes découvertes brossent un tout autre portrait des Gaulois et de leur mode de vie. L'historienne Évelyne Ferron raconte au micro de Stéphan Bureau l'étendue de ces découvertes.

  • La candeur et la naïveté assumées de Shirley Théroux

    « J'étais candide. J'étais naïve. J'y croyais. Je croyais en l'amour. Je croyais en tout. J'y crois toujours. » Lorsqu'elle revisite sa longue carrière, la chanteuse Shirley Théroux, 73 ans, dit ne rien regretter. « J'ai toujours des papillons. » Nouvellement porte-parole de la Fondation Institut de gériatrie de Montréal, la chanteuse parle, entre autres, de son rapport au vieillissement. « Ce n'est pas la fin du monde. Ce n'est pas une maladie, de vieillir. »

Vous aimerez aussi