•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marie-France Bazzo s’ouvre sur son métier et sa bipolarité

Bien entendu, la grande entrevue

Avec Stéphan Bureau

Le samedi de 13 h à 14 h
(en rediffusion le dimanche à 21 h)

Marie-France Bazzo s’ouvre sur son métier et sa bipolarité

Marie-France Bazzo en entrevue à On n'est pas sorti de l'auberge

Marie-France Bazzo

Photo : Radio-Canada / Cécile Gladel

« Tu peux passer de l'euphorie la plus totale d'avoir réussi une entrevue [à] c'est fini, puis tu veux te tuer. » Marie-France Bazzo est atteinte d'un trouble bipolaire de type II. Son travail dans les médias lui servait en quelque sorte de médicament avant de recevoir ce diagnostic. « L'idée d'en finir arrivait quand je rentrais à la maison. Mais, aussitôt que je me remettais au travail, ça se replaçait, parce que j'avais une motivation », explique la productrice et animatrice de radio et de télévision.

Marie-France Bazzo, qui maîtrise maintenant mieux la situation, rappelle que la maladie n’empêche pas de s’épanouir et d’aimer ce que l’on fait. Pour sa part, elle aime avant tout faire circuler des idées.

Je ne fais pas de politique, je ne fais pas de neurochirurgie. Je ne lancerai pas de mouvement. J’aime croire que je réussis, des fois, à changer des choses, dit Marie-France Bazzo.

Elle confie par ailleurs ne pas être en adéquation avec sa famille, un sujet aussi tabou que de choisir de ne pas avoir d’enfants, à son avis.

Fin abrupte à la radio

Marie-France Bazzo aborde également la fin abrupte de son contrat d’animation à la Première Chaîne de Radio-Canada, en 2015, alors qu’elle était à la barre de l’émission matinale à Montréal depuis deux ans.

L’animatrice, qui s’était entendue avec la direction sur son départ, affirme au micro de Stéphan Bureau avoir été « littéralement jetée ».

L’émission fonctionnait bien, les cotes d’écoute étaient bonnes, on était en train de construire quelque chose. J’avais un plaisir fou à faire ça, on avait une équipe formidable.

Marie-France Bazzo, productrice et animatrice

Elle conclut en faisant part du regard qu’elle porte sur le monde des médias aujourd’hui.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi