Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

bien-entendu

Stéphan Bureau

Audio fil du vendredi 19 juillet 2019

  • Des collègues de travail sourient et rient autour d'une table durant une réunion.

    Comment rendre ses employés heureux

    Selon un sondage Léger, 63 % des Québécois sont satisfaits de leur situation professionnelle, mais 60 % seraient tentés d'accepter un emploi dans une autre entreprise si l'occasion se présentait. Christian Bourque, porte-parole de Léger, explique à Stéphan Bureau que c'est dans la fin de la vingtaine que les travailleurs sont le plus insatisfaits au travail, et donc prédisposés à changer d'emploi. Voir la suite »

  • Luca Hueso, Mégan Brouillard et Flory Doucas au micro de Stéphan Bureau.

    À cause du vapotage, la prévention du tabagisme chez les jeunes régresse

    L'intérêt naturel des jeunes pour les saveurs et la fumée exubérantes des vapoteuses, la réglementation négligente du gouvernement fédéral en la matière et les techniques de promotion sournoises des cigarettiers créent une tempête parfaite pour mousser l'usage du tabac chez les jeunes, selon Flory Doucas. En compagnie de deux jeunes de 19 ans, la porte-parole de la Coalition québécoise pour le contrôle du tabac explique à Stéphan Bureau que l'outil créé pour cesser l'usage du tabac crée aussi une nouvelle génération de fumeurs. Voir la suite »

  • Nala et Simba côte-à-côte dans </i>Le Roi lion</i>, de Jon Favreau.

    Le roi lion : une prouesse technique sans émotion

    Avec sa nouvelle adaptation en images de synthèse d'un classique du cinéma d'animation, Disney épate encore une fois sur le plan visuel, mais accouche d'un film sans vie. C'est l'avis de nos critiques de cinéma, Helen Faradji et Georges Privet. Au micro de Stéphan Bureau, ils émettent des doutes quant à un niveau de violence qui semble élevé pour un jeune public, et déplorent qu'en laissant de côté le dessin animé, Disney ait aussi perdu l'expressivité de ses personnages. Voir la suite »

  • Alexandra Levy, alias Ada Lea, au micro de Stéphan Bureau.

    Ada Lea, la dernière Québécoise encensée aux États-Unis

    Le prestigieux magazine musical web américain Pitchfork a accordé une note de 7,3 sur 10 à What We Say in Private, le premier album de cette artiste montréalaise. Peintre et artiste visuelle en plus d'être chanteuse et guitariste, elle lance aujourd'hui cet album sous l'étiquette américaine Saddle Creek, écurie associée à Bright Eyes et à Land of Talk. Alexandra Levy, alias Ada Lea, explique à Stéphan Bureau qu'elle se sent intimidée par les studios d'enregistrement. Voir la suite »

  • Des bouteilles d'alcool.

    Cocktails : les secrets du Mai Tai et du Trinidad sour

    « On est entre le fort et l'allongé », dit Gabrielle Panaccio au sujet du Mai Tai. À l'occasion de l'annonce d'un nouveau film de James Bond qui mettrait en vedette une femme, la créatrice de cocktails révèle la recette de deux classiques du Sud, dont le personnage s'est délecté dans certaines de ses aventures. Elle explique également à Stéphan Bureau ce qui caractérise le rhum agricole, puis raconte l'histoire du bitter. Voir la suite »

  • Le pasteur américain Billy Graham.

    L’absurdité des règles des évangélistes au sujet des femmes

    « Si j'étais sa femme, je serais inquiète, parce que ce n'est pas tout à fait être fidèle que d'enlever la tentation. » Louis T raille les règles ayant guidé la carrière de feu le pasteur évangéliste Billy Graham ainsi que celle du vice-président américain Mike Pence, qui ont toujours refusé de rester seuls avec des femmes qui n'étaient pas leur conjointe. L'humoriste déplore que, sous des dehors chevaleresques, une telle maxime ait empêché des femmes de grimper les échelons du pouvoir. Il discute également avec Stéphan Bureau des sujets sur lesquels on peut publiquement se plaindre sans se faire traiter d'ennemi du Québec. Voir la suite »

Chargement en cours