Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jacques Beauchamp
Audio fil du mercredi 11 avril 2018

Wayne Gretzky, le meilleur

Publié le

Wayne Gretzky en 1982, à l'époque où il jouait pour les Oilers d'Edmonton.
Wayne Gretzky en 1982, à l'époque où il jouait pour les Oilers d'Edmonton.   Photo : Getty Images / Bruce Bennett

En 19 ans dans la Ligue nationale de hockey (LNH), Wayne Gretzky a établi des records qui semblent imbattables. Lorsqu'il a pris sa retraite, en avril 1999, il en détenait 61, dont une saison de 92 buts, et une autre où il a amassé 215 points. L'historien Laurent Turcot raconte les belles années du célèbre joueur de hockey.

Considéré comme l’un des plus grands joueurs de hockey de tous les temps, Wayne Gretzky domine la LNH pendant deux décennies. Il est plus menu que bien des joueurs et son agilité sur la glace et sa vision exceptionnelle du jeu lui permettent de toujours prendre une avance sur ses adversaires.

Un surdoué du hockey
Né en 1961, Wayne Gretzky commence à patiner vers 2 ou 3 ans. Il fait partie d’un club de hockey dès l’âge de 6 ans et s’illustre chez les novices. À 17 ans, il fait ses débuts professionnels avec les Racers d’Indianapolis dans la défunte Association mondiale de hockey.

En 1979, celui qu’on surnommera « La Merveille » fait son entrée dans la LNH avec les Oilers d’Edmonton. Dès sa première année, il remporte le trophée Hart, remis au joueur le plus utile à son équipe. Durant la saison 1981-1982, il compte 50 buts en 39 matchs et devient le joueur ayant marqué le plus grand nombre de buts en une saison. On le compare à Bobby Orr, à Gordie Howe ou à Maurice Richard du côté francophone.

L’échange déchirant
Après quatre Coupes Stanley remportées par le joueur avec les Oilers d’Edmonton, le propriétaire de l’équipe Peter Pocklington annonce le 9 août 1988 l’échange de Wayne Gretzky.

Wayne Gretzky en larmes au moment de son échange aux Kings de Los Angeles, en 1988.
Wayne Gretzky en larmes au moment de son échange aux Kings de Los Angeles, en 1988. Photo : La Presse canadienne/Ray Giguere

Le départ du joueur pour rejoindre sa femme, Janet Jones, à Los Angeles crée une grande déception chez ses partisans. Après son départ, les Oilers gagneront tout de même la Coupe Stanley.

La Merveille passe une dizaine d’années avec les Kings de Los Angeles. Il contribue à développer le marché du hockey dans le Sud des États-Unis, où on le considère comme une vedette au même titre que Magic Johnson et Michael Jordan. En 1996, après un bref passage à Saint-Louis et il retrouve son ancien coéquipier Mark Messier à New York.

En avril 1999, Wayne Gretzky prend sa retraite, à 38 ans. Au terme de sa carrière, le meilleur marqueur de l’histoire de la LNH cumule 894 buts et 1963 aides, pour un total de 2857 points en 1487 matchs.

Wayne Gretzky prend possession de la rondelle lors d'un match contre les Sabres de Buffalo, en décembre 1996.
Wayne Gretzky lors d'un match contre les Sabres de Buffalo, en 1996. Photo : Getty Images/Rick Stewart

Chargement en cours