•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

François Rabelais, truculent homme de littérature et de science

Aujourd'hui l'histoire

Avec Jacques Beauchamp

Du lundi au jeudi de 20 h à 20 h 30

François Rabelais, truculent homme de littérature et de science

Audio fil du lundi 6 novembre 2017
Portrait de l'érudit avec une chapeau sur la tête

L'écrivain et auteur François Rabelais, vers 1530, sur une gravure de Hinchliff d'après Mariette

Photo : Getty Images / Hulton Archive

Grand érudit de la Renaissance, le médecin et écrivain François Rabelais a donné à la langue populaire française ses lettres de noblesse pour qu'elle devienne langue de culture. Doté d'un humour bien nourri, l'auteur de Gargantua et de Pantagruel disait que le rire était le propre de l'homme, rappelle le professeur Claude La Charité.

La biographie de Rabelais est pleine de trous. On ne sait pas avec certitude la date ni le lieu où il a vu le jour. On estime qu’il serait né vers 1483, à Chinon.

Une encyclopédie humaine
On sait qu’il était doté d’une curiosité dévorante. En plus de la littérature et de la médecine, il s’est passionné pour le droit, l’histoire, la mythologie, la grammaire, et bien d’autres disciplines encore. Il présentait aussi un humour grivois, même scatologique parfois.

Véritable puits de science, François Rabelais maîtrisait aussi de nombreuses langues, dont le latin, qu’il parlait couramment, souligne le professeur au Département des lettres et humanités de l’Université du Québec à Rimouski.

La connaissance comme un phare
En tant que médecin, il a pratiqué et enseigné dans tout le royaume français. Il a plaidé pour que la dissection soit utilisée plus fréquemment afin de contribuer à l’éducation des jeunes médecins. De toutes ces manières, il a rompu avec l’obscurantisme de l’époque.

L’œuvre de Rabelais n’a probablement jamais été d’une aussi grande actualité que de nos jours. Cette curiosité pour la connaissance sous toutes ses formes, demeure très importante pour nous en ces temps de métamorphose. On gagnerait beaucoup à relire son œuvre.

Claude La Charité

L’influence de François Rabelais sur notre langue est immense. Dans le roman Gargantua, un spécialiste a recensé plus de 800 mots qui ont été intégrés ensuite de façon permanente à la langue française. Le mot encyclopédie lui est attribué après qu’il l’ait utilisé pour la première fois en 1532.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi