Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jacques Beauchamp
Audio fil du mardi 17 octobre 2017

Frank Lloyd Wright, un architecte américain audacieux

Publié le

Frank Lloyd Wright se tient debout, à gauche d'une maquette du musée Guggenheim. Il porte un chapeau.
En 1953, l'architecte Frank Lloyd Wright présente une maquette du futur musée Guggenheim de New York.   Photo : Associated Press

Les bâtiments conçus par Frank Lloyd Wright (1867-1959), dont sa fameuse Maison sur la cascade, ont souvent trouvé leur inspiration dans la nature environnante. L'historien François Rémillard parle de l'importance de ce grand architecte américain et décrit l'évolution de son style.

Originaire du Wisconsin, Frank Lloyd Wright s’établit à Chicago en 1887. Il se joint à la firme Adler et Sullivan jusqu’à ce qu’il ouvre son propre cabinet, en 1893. L’architecte construit son bureau à Oak Park, en banlieue de la ville.

Des maisons de style Prairie
Frank Lloyd Wright fait sa marque avec ses maisons de style Prairie, dont les lignes sont horizontales et près du sol. Contrairement à ses pairs, il s’efforce de bien intégrer ses bâtiments à leur environnement.

La maison sur la cascade se situe en Pennsylvanie.
La maison sur la cascade a été conçue par Frank Lloyd Wright dans les années 1930. Photo : Associated Press/Gene J. Puskar

D’une tragédie à l’autre
En 1909, Frank Lloyd Wright quitte Chicago, son épouse et ses enfants pour partir avec la femme d’un de ses clients. Avec celle-ci, il s’installe au Wisconsin et fait construire un complexe résidentiel scolaire baptisé Taliesin. En 1914, un domestique est pris de folie et tue sept personnes, dont sa maîtresse, et met le feu au domaine.

L’architecte se montre résilient et reconstruit Taliesin, qui brûlera à nouveau en 1925. Il séjourne ensuite quatre ans au Japon et épouse une autre femme à son retour. Malheureusement pour lui, celle-ci est atteinte de schizophrénie et il doit la faire interner.

De l’époque californienne à l’école Taliesin West
Dans les années 1920, Frank Lloyd Wright obtient des contrats pour construire de grandes maisons en Californie. Il utilise alors des blocs de béton texturés évoquant des ornements mayas.

La crise des années 1930 incite l’architecte à concevoir des habitations abordables préfabriquées, dites usoniennes. Ces petites maisons sont faites en bois et s’intègrent au paysage naturel.

En 1937, Frank Lloyd Wright construit en Arizona l’école d’architecture Taliesin West. En plein désert, il accueille des finissants en architecture, dont Roger D’Astous, l’architecte québécois à l’origine du Village olympique de Montréal.

Une période futuriste
Frank Lloyd Wright adopte un style futuriste à partir des années 1950. Il privilégie des formes rondes, des hexagones et des triangles. Deux de ses bâtiments les plus connus de cette période sont le musée Guggenheim à New York et le Marin County Civic Center de San Rafael, en Californie.

Une vue intérieure du musée Guggenheim
Le musée Guggenheim conçu par Frank Lloyd Wright a été inauguré en 1959. Photo : Getty Images/AFP/Stan Honda

Chargement en cours