•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le génie politique d’Alexandre le Grand, inventeur du mondialisme

Aujourd'hui l'histoire

Avec Jacques Beauchamp

Du lundi au jeudi de 20 h à 20 h 30

Le génie politique d’Alexandre le Grand, inventeur du mondialisme

Audio fil du mercredi 28 août 2019
Vue en contre-plongée de la statue d'Alexandre le Grand à Thessalonique, en Grèce, au soleil couchant.

Statue d'Alexandre le Grand (356-324 av. J.-C.) à Thessalonique, en Grèce

Photo : iStock

Fusions raciales, intégration d'officiers vaincus dans son armée, adoption de traditions des pays conquis, construction de villes stratégiques de part et d'autre de son empire, flair pour les avantages financiers autant que prestigieux... C'est aussi grâce à sa ruse stratégique que le conquérant a construit son empire, de l'Albanie au Pakistan, et de l'Égypte à l'Ouzbékistan. Raphaël Weyland, historien, explique à Jacques Beauchamp comment l'une des plus grandes figures de l'Antiquité servait l'intérêt de ses rivaux pour mieux les contrôler.

Né en 356 avant Jésus-Christ du roi Philippe II et de sa quatrième épouse, Olympias, il reçoit de son père une éducation impeccable et un royaume, la Macédoine, renforcé.

Poing sur la table

Dans un climat de rivalités persistantes au sein de sa famille comme dans le royaume, il offre une rapide démonstration de force après son accession au trône, en 336; il exécute frères, cousins, nobles et dirigeants locaux qui pourraient lui faire obstacle, en plus de détruire des villes, comme Thèbes.

Gravure représentant la victoire des troupes d'Alexandre le Grand contre les Perses dans le Granique, en 334 av. J.-C.

Gravure représentant la victoire des troupes d'Alexandre le Grand contre les Perses dans le Granique, en 334 av. J.-C.

Photo : Getty Images / Hulton Archive

Buste d'Alexandre le Grand portant le nom « Alessandro » au bas.

Buste d'Alexandre le Grand

Photo : Getty Images / Hulton Archive

En marche

Pour nourrir la soif d’argent de ses militaires et rallier la noblesse et des tribus des Balkans, il s’attaque à l’imposant Empire perse, fragilisé par son étendue géographique (de la Turquie jusqu’au Pakistan actuel) et la faiblesse de son armée. C’est le début de la longue marche en Orient, de 334 à 331, moment auquel il défait son principal rival, le prince Darius III.

Des satellites et des alliances

Pragmatique, il fonde Alexandrie, qui lui permet de s’emparer de la Syrie, de la Turquie, puis de l’Égypte. Il s’inspire de son père en construisant, çà et là dans les territoires convoités, des villes qui lui permettent d’ancrer son pouvoir et d’installer ses troupes.

Au lieu d’écraser les peuples vaincus, il les coopte dans le but d’éviter les insurrections. Il propose à l’élite perse des intermariages et des postes dans l’administration de l’État, il intègre une part du cérémonial royal perse au sien, en plus d’épouser lui-même une Iranienne, Roxane.

Il va désormais agir auprès des Perses comme un roi perse, tout en continuant auprès des Macédoniens à agir en roi macédonien. Il devient une sorte de caméléon.

Raphaël Weyland

Influence durable

À la mort prématurée d’Alexandre le Grand, à 32 ans, son empire est presque instantanément dissous.

L’idée des croisements culturels – la circulation de la langue grecque, des méthodes astronomiques ou de la représentation humaine des dieux, par exemple –, toutefois, reste.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi