Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jacques Beauchamp
Audio fil du mardi 15 janvier 2019

Ted Kennedy et l’accident de Chappaquiddick

Publié le

Photo en noir et blanc d'un homme entouré de trois policiers et de plusieurs journalistes munis de caméra.
Le sénateur Edward Kennedy quitte la cour d'Edgartown, au Massachusetts, le 25 juillet 1969.   Photo : Associated Press

Durant la nuit du 18 au 19 juillet 1969, le sénateur américain Edward « Ted » Kennedy a été victime d'un accident de voiture sur l'île de Chappaquiddick, à l'est de Martha's Vineyard, au Massachusetts. Ted Kennedy a réussi à s'échapper de la voiture engloutie dans une rivière, mais il a été incapable d'en extirper Mary Jo Kopechne, qui l'accompagnait. Il a pris près de 10 heures avant de prévenir la police de l'accident. Aurait-il pu sauver la vie de Mary Jo Kopechne s'il avait appelé la police plus tôt, et pourquoi a-t-il mis tant de temps à prévenir les autorités? Ces deux questions ont probablement forcé Ted Kennedy à renoncer à son rêve de devenir président des États-Unis.

Le 18 juillet, une fête pour remercier les jeunes femmes qui ont participé à la campagne de Robert Kennedy en 1968 a lieu au Lawrence Cottage à Chappaquiddick. Vers 23 h 15, Ted Kennedy annonce qu’il rentre à son hôtel. Mary Jo Kopechne, une des employés de la campagne, lui demande de la ramener en voiture. Ted Kennedy perd le contrôle du véhicule sur le pont Dike, qui enjambe la rivière.

C’est là que le comportement de Kennedy commence à être un peu étrange. Il dit : "Je suis sorti de la voiture. J’ai essayé de sauver Mary Jo. Je n’y suis pas arrivé."

Karine Prémont, politologue
Photo en noir et blanc de trois hommes entourant une voiture accidentée.
La voiture accidentée de Ted Kennedy est retirée des eaux en 1969. Photo : Associated Press

Ted Kennedy se rend à la police 10 heures après l’accident.

Le 25 juillet 1969, Ted Kennedy avoue publiquement sa responsabilité dans l’accident et demande aux électeurs du Massachusetts s’il doit démissionner de son poste. Il est réélu en 1970 avec 62 % d’appuis.

C’est un signe assez évident que les gens du Massachusetts considèrent que c’est un accident et que tout ça n’est pas criminel.

Karine Prémont, politologue

Le sénateur est accusé d’avoir quitté les lieux d’un accident alors qu’une personne était en danger. Il est condamné à deux ans de prison, mais un juge suspend cette sentence en l’absence d’antécédents judiciaires graves.

La fin du rêve présidentiel

L’affaire judiciaire de Chappaquiddick prend fin, mais son aspect politique occupe la scène. Le plus jeune des frères Kennedy n’est pas candidat aux élections présidentielles de 1972 et de 1976.

En 1979, il se présente lors de l’élection primaire démocrate, mais l’affaire Chappaquiddick le rattrape.

Même si [Jimmy] Carter est très impopulaire et qu’on juge que [Ted Kennedy] a des chances de le battre, Chappaquiddick revient à l’avant-scène. On lui pose des questions embarrassantes.

Karine Prémont, politologue

Dans une entrevue devenue célèbre, le 4 novembre 1979 à CBS, une simple question achève Ted Kennedy : « Pourquoi voulez-vous être président? » Il hésite de longues secondes. C’est la fin pour le candidat Kennedy.

Regardez un extrait de cette entrevue (en anglais)

Ted Kennedy meurt d’un cancer en 2009. Il a tenté le reste de sa vie de se rattraper, notamment en devenant un excellent sénateur, qui a siégé de 1962 à 2009. et qu’on a surnommé « le lion du Sénat américain ». Il a mis de l’avant des projets de loi très progressistes, en particulier sur les questions de l’assurance sociale.

Chargement en cours