Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jacques Beauchamp
Audio fil du lundi 7 janvier 2019

Comment Toronto est devenue la plus grande métropole du Canada, devant Montréal

Publié le

La Tour CN vue du Centre Rogers
La Tour CN, vue depuis l'intérieur du stade du Centre Rogers, a été inaugurée le 8 octobre 1976.   Photo : Radio-Canada

Des pasteurs torontois parlaient de Montréal comme d'une ville du péché, rapporte un reportage de la radio de Radio-Canada qui date de 1976. Longtemps métropole du Canada, Montréal avait une réputation plus libertine au 20e siècle, au moment où Toronto, fondée par des puritains, l'a dépassée en termes de taille.

Si Montréal a été érigée par des missionnaires, c’est l’industrialisation qui lui a d'abord fait prendre le statut de plus grande métropole du Canada au 19e siècle, devant Québec. Fondée en 1793, Toronto a assuré son expansion rapide au 20e siècle par le développement de son centre financier, où beaucoup de capitaux ont été investis dans le secteur minier.

La crise économique des années 1930 ébranle tout le réseau urbain nord-américain. […] Au milieu des années 1930, on voit [déjà] que Toronto se remet plus rapidement que Montréal.

Harold Bérubé, professeur d’histoire à l’Université de Sherbrooke

Le développement de l’ouest de l’Amérique et de l’économie américaine, puis de l’industrie automobile ont également permis à Toronto de devenir le moteur économique du pays. Plusieurs grands sièges sociaux et usines ont aussi quitté Montréal vers Toronto dans les années 1970. Leurs dirigeants affirmaient que le projet d'indépendance du Parti québécois menaçait l’aspect « canadien » de leur entreprise.

Selon la célèbre urbaniste torontoise Jane Jacobs (1916-2006), c’est le départ des élites anglophones et de son capital vers Toronto qui a entre autres permis aux francophones de reprendre entièrement le contrôle de leurs institutions au Québec, dans la foulée de la Révolution tranquille. Dans un livre paru pendant la campagne référendaire sur l’indépendance du Québec de 1980, elle expliquait ses craintes que Montréal ne s’appauvrisse si le Québec ne devenait pas indépendant, ce qui a choqué plusieurs de ses concitoyens torontois.

L'édifice Sun Life à Montréal est fait de pierres grises et se distingue par ses imposantes colonnes. Il est situé en face du Square Dorchester à Montréal.
La construction de l'édifice Sun Life, à Montréal, a commencé en 1913 et s'est échelonnée sur 18 ans. Photo : Radio-Canada/Charles Contant

Chargement en cours