•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Surfer à l'année aux îles de la Madeleine

Au coeur du monde

Avec Kim Bergeron

En semaine de 15 h à 17 h 30

Surfer à l'année aux îles de la Madeleine

Audio fil du mercredi 17 octobre 2018
Dominic Lefrançois pose avec son surf

Dominic Lefrançois fait partie des premiers surfeurs à s'être aventurés dans les vagues avec son surf durant l'hiver, il y a six ans.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Une douzaine d'irréductibles surfeurs madelinots défient le vent, le froid et la glace et grimpent sur leur planche douze mois par année. La pratique du surf demeure marginale dans l'archipel, mais gagne en popularité chaque année.

Un texte d'Isabelle Larose

Les îles de la Madeleine ont d'abord attiré les adeptes du surf aérotracté (kitesurf), mais de plus en plus de personnes s'adonnent maintenant au surf en laissant de côté le cerf-volant.

Au cours des dernières années, une petite communauté de surfeurs est née dans l'archipel. Les membres ont créé une page Facebook pour s'échanger de l'information sur l'état des vagues sur les différentes plages. Durant la saison estivale, de nombreux touristes se greffent au petit groupe pour s'initier à la houle madelinienne.

Fanny Boudreau pose avec son surf, en combinaison isothermique.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La Madelinienne Fanny Boudreau surfe douze mois par année, malgré le froid, le vent et la glace.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Fanny Boudreau a eu la piqûre du surf il y a 5 ans, après avoir tenté l'expérience sur une planche à voile. La jeune femme n'hésite pas à enfiler sa combinaison isothermique et à agripper son surf en plein hiver.

Les Madelinots nous trouvent courageux de sortir dans des températures comme ça!

Fanny Boudreau, surfeuse madelinienne

Il vente, il fait froid! L'hiver, tu sors de l'eau et ta capuche est glacée. Tu te dépêches à démarrer ta voiture pour retourner chez toi et prendre ta douche! explique Fanny Boudreau.

On voit une surfeuse de dos en combinaison isothermiqueAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La combinaison isothermique est de mise pour les surfeurs qui bravent les vagues en cette mi-octobre

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Alexis Boudreau, de Havre-Aubert, surfe depuis une dizaine d'années. Ça me fait tout oublier, c'est vraiment ce qui me ramène au divin, s'exclame-t-il.

Il y a des gens qui vont à l'église, moi je vais surfer!

Alexis Boudreau, surfeur madelinot
Alexis Boudreau pose après une session de surfAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Alexis Boudreau explique que les vagues des îles de la Madeleine sont souvent imprévisibles et que les surfeurs doivent être patients.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Le Madelinot Carlos Leblanc a appris le surf au Panama. Il a essayé pour la première fois l'expérience aux Îles cette année.

« C'est une vraie addiction. Ce matin encore (samedi), plutôt que d'aller travailler, je suis allé surfer! C'est une bonne drogue! », dit en riant celui qui possède sa propre compagnie d'aménagement paysager.

Carlos Leblanc pose avec sa planche de surfAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Carlos Leblanc, un Madelinot habitué aux vagues chaudes d'Amérique centrale, a tenté l'expérience du surf à la maison cette année.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Les braves surfeurs doivent souvent être patients, car la qualité des vagues n'est pas constante dans l'archipel madelinot. La pratique du surf est tributaire de la force et l'orientation des vents, ce qui force les surfeurs à être constamment à l'affût des conditions météorologiques pour trouver les belles vagues sur l'une ou l'autre des nombreuses plages.

La saison automnale est toutefois plus propice à la pratique du surf grâce à la présence de fortes rafales, alors que l'été les vagues sont parfois rares.

La plage de Old HarryAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La plage de Old Harry à Grosse-Île est l'un des endroits prisés par les surfeurs

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

La plage de l'Échouerie, près du phare du Cap-Alright à Havre-aux-Maisons, est l'un des sites préférés des surfeurs, de même que celle de Old Harry à Grosse-Île.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca