Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Animatrice - Au coeur du monde
Audio fil du mardi 19 juin 2018

Le paramoteur, « une maladie incurable » selon Claude Lucier

Publié le

On voit un adepte de paramoteur qui vole au-dessus du camping de Carleton-sur-Mer
Claude Lucier adore prendre des clichés lors de ses sorties ; ici il surplombe le camping de Carleton-sur-Mer avec un compagnon de vol   Photo : Courtoisie Claude Lucier

« Si je pouvais trouver un crochet dans le ciel, être logé et nourri, peut-être que je m'installerais! ». C'est dans ces mots que Claude Lucier, un adepte de paramoteur de Maria, résume sa passion pour le vol. Même s'il a déjà frôlé la mort en perdant connaissance dans les airs, l'homme de 64 ans dit avoir la piqûre pour ce sport qui permet de « voler comme un oiseau ».

Isabelle Larose est allée à la rencontre de Claude Lucier pour en apprendre davantage sur la pratique du paramoteur.

Claude Lucier pose avec son paramoteur dans le dos
Claude Lucier porte fièrement son paramoteur, un aéronef portatif qui s'enfile comme un sac à dos Photo : Radio-Canada/Isabelle Larose

Chargement en cours