•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La langue micmaque en péril en Gaspésie

Au coeur du monde

Avec Kim Bergeron

En semaine de 15 h à 17 h 30

La langue micmaque en péril en Gaspésie

Audio fil du lundi 12 février 2018
On voit la structure d'un tipi autochtone à Gesgapegiag durant l'hiver

À Gesgapegiag, seulement 12% de la population utilise le micmac comme langue principale à la maison, selon le recensement de 2016

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Selon un sondage non officiel, à peine 19 % des résidents de la réserve de Listuguj maîtrisent le micmac. Pire encore, 36 personnes seulement la transmettent, dans cette communauté de 4000 membres. À Gesgapegiag, le recensement de 2016 indique que 24 % des résidents ont le micmac comme langue maternelle. Le constat est sans équivoque : la langue micmaque est en péril en Gaspésie.

Dans le cadre de ce premier reportage de la série « Langue micmaque : entre disparition et résurrection », Isabelle Larose s'entretient avec Roger-Lee Martin, John Martin, Diane Mitchell, Jeff Grass et Karen Martin afin de dresser un portrait de la situation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !