•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La réalité hivernale dans le village fermé de Saint-Louis-de-Gonzague

Au coeur du monde

Avec Kim Bergeron

En semaine de 15 h à 17 h 30

La réalité hivernale dans le village fermé de Saint-Louis-de-Gonzague

Audio fil du lundi 15 janvier 2018
C'est un entrepreneur privé qui déneige la route Saint-Louis à partir du 2e kilomètre.

C'est un entrepreneur privé qui déneige la route Saint-Louis à partir du 2e kilomètre.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Depuis neuf ans, la cinquantaine de résidents de Saint-Louis-de-Gonzague s'organisent entre eux pour faire déneiger les neuf kilomètres de route qui leur permettent de gagner leur maison. Cette année, les 20 000 dollars nécessaires pour les relier au reste du monde ont été amassés de façon in extremis.

Isabelle Larose s'entretient avec Jessé Marasco, Mélissa Anctil et Bob Eichenberger, trois résidents de Saint-Louis-de-Gonzague, un village dans l'arrière-pays de Saint-Omer fermé par le gouvernement du Québec en 1974.

Les véhicules d'urgence et les autobus ne se rendent pas à Saint-Louis-de-Gonzague, une réalité qui fait partie du quotidien des résidents.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les véhicules d'urgence et les autobus ne se rendent pas à Saint-Louis-de-Gonzague, une réalité qui fait partie du quotidien des résidents.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi