•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean-François Kacou, nouveau directeur général à la Ville de Percé

Au coeur du monde

Avec Kim Bergeron

En semaine de 15 h à 17 h 30

Jean-François Kacou, nouveau directeur général à la Ville de Percé

Audio fil du mardi 10 septembre 2019
Le nouveau directeur général de la Ville de Percé, Jean-François Kacou, devant le Rocher Percé.

Le nouveau directeur général de la Ville de Percé, Jean-François Kacou

Photo : collaboration Ville de Percé - Marie-Claude Costisella

La Ville de Percé vient d'embaucher un nouveau directeur général. Il s'agit de Jean-François Kacou. Il remplace l'ancien directeur Félix Caron, qui avait piloté le dossier de la réfection de la promenade.

Né à Abidjan, en Côte d’Ivoire, M. Kacou a étudié en France, où il a acquis différentes formations en informatique et en développement commercial.

Il a obtenu divers mandats à titre de chargé de projet en communication pour la relance de projets touristiques. Immigré au Québec, il a aussi étudié aux Hautes études commerciales à Montréal.

Jean-François Kacou tenait à s’installer en région, mais dit être tombé en amour avec Percé quand il est venu pour l’entrevue.

Une petite plage est encastrée entre deux escarpements, et s'ouvre sur le fleuve.

Une plage du secteur Barachois à Percé

Photo : Radio-Canada / Laurie Dufresne

M. Kacou entend faire profiter Percé de ses connaissances. L’optimisation du bien-être citoyen, le développement économique international de Percé et le positionnement de Percé comme une destination prisée au niveau international font partie de nos priorités à la Ville, explique-t-il. On a aussi cette volonté de respect de l’environnement avec les initiatives mises de l’avant par le Géoparc.

Le nouveau directeur dit avoir découvert le Canada en 2011. J’ai tout de suite été séduit par les contacts humains, raconte-t-il. Ici, il y a toutes sortes de petites attentions que je n’avais pas vécues ailleurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !