Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Kim Bergeron
Audio fil du mercredi 3 avril 2019

Plan de rétablissement du caribou : pas avant 2022

Publié le

Des caribous montagnards de la Gaspésie
Des caribous montagnards de la Gaspésie   Photo : Radio-Canada

La stratégie pour la protection du caribou de la Gaspésie devra encore attendre. Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs a profité de l'événement Carrefour Forêts, à Québec, pour annoncer une série de consultations qui mèneront à une stratégie globale pour le rétablissement de troupeaux de caribous forestiers et montagnards.

Un texte d’Élise Thivierge d’après l’entrevue de Maude Rivard.

En février, la direction Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine du Ministère avait présenté un plan d’action, sans présenter un plan de redressement du caribou de la Gaspésie. C’est le ministre qui a ralenti le processus. C’est des choses que j’ai fait ralentir, mentionne Pierre Dufour. Quand j’ai vu l’enlignement de mes discussions, je me suis dit qu’il y a quelque chose qui ne fonctionnait pas.

Il ne reste que 70 caribous dans les massifs des Chic-Chocs, selon l’inventaire de 2018.

Je voulais avoir une stratégie globale et non pas que des stratégies par territoire.

Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs

Ça ne veut pas dire qu’il n’y aura pas à l’intérieur de ces stratégies la possibilité qu’une intervention en Gaspésie ne soit pas la même qu’à Val-d’Or, mais je veux être certain que l’ensemble des partenaires travaille ensemble à l’amélioration des caribous, affirme M. Dufour

Des groupes de travail régionaux seront mis en place avec les acteurs du milieu forestier. Ça oblige chacun des partenaires à vouloir le meilleur pour l’espèce et à vouloir encourager le développement économique de façon concertée et s’assurer qu’on fait les bonnes choses, croit-il.

Une stratégie globale pour 2022

Pierre Dufour souhaite présenter une stratégie globale pour les caribous forestiers et montagnards pour 2022. Ce serait le legs politique que j’aimerais faire dans ce ministère-là, d’arriver à un consensus pour être en mesure de bien protéger le caribou. Il affirme avoir constaté, lors de son entrée en poste, que les forestiers et les groupes qui travaillent à la protection du caribou travaillaient de manière indépendante, sans se consulter.On n’arrive pas à une situation [gagnant-gagnant] je pense, autant pour l’une ou l’autre des stratégies.

Même si la situation est différente pour les caribous dépendamment de l’endroit où ils sont situés, le ministre croit qu’une seule stratégie est suffisante. Lorsqu’on regarde une situation de sylviculture, de reboisement, une situation de coupe forestière…qu’on soit en Abitibi, au Saguenay, en Gaspésie, on est dans la même situation d’intervention, soutient-il.

Est-ce que les stratégies individuelles peuvent être différentes d’un secteur à l’autre ? Oui, mais à la base, il faut voir comment on veut s’enligner avec tout ça.

Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs

Le ministre tiendra la plus grande partie de ses consultations en mai et juin. Il soutient que des actions pourraient être posées avant 2022 pour protéger l’espèce, mais elles devront être faites en partenariat et il devra avoir un consensus des divers acteurs impliqués.

Tous les détails dans l’entrevue avec Maude Rivard.

Chargement en cours