Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Animatrice - Au coeur du monde
Audio fil du jeudi 14 février 2019

Rénover les hôtels pour soutenir la croissance touristique de la Gaspésie

Publié le

L'hôtel Riotel à Matane
L'hôtel Riotel à Matane   Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Plusieurs hôtels de la Gaspésie se refont une beauté ces temps-ci. L'achalandage touristique est en constante augmentation depuis quelques années, ce qui pousse les entrepreneurs à investir pour rester au goût du jour.

Un texte d’Élise Thivierge d’après l’entrevue réalisée par Maude Rivard.

Le Riôtel, qui compte des hôtels à Percé, Bonaventure et Matane, a investi 12 millions de dollars depuis 2013 dans ses trois établissements.Il y a la vigueur du milieu touristique et il y a aussi les critères pour les étoiles qui sont de plus en plus exigeants, parce que les clients sont plus exigeants. Quand ils voyagent à l’hôtel, ils achètent du bonheur donc ils veulent des installations hôtelières selon leurs attentes, soutient la vice-présidente exécutive pour Groupe Riôtel, Anne Dupéré.

Il faut que la Gaspésie se démarque parce qu’on est souvent perçus comme les vieux petits motels miteux et je pense que les hôteliers savent que c’est important de bien recevoir nos clients.

Anne Dupéré, Groupe Riôtel

La vice-présidente exécutive du Groupe Riôtel croit que la saison 2019 sera bonne puisque les réservations sont en augmentation dans les trois hôtels. Même son de cloche du côté du Motel Interprovincial à Pointe-à-la-Croix. Le propriétaire, Gratien Thériault, note que la saison touristique a tendance à s’allonger grâce aux touristes, aux amateurs de motoneige et de quad et aux travailleurs. On touche à toutes sortes de clientèles parce qu’on n’est pas une ville touristique, mais ça va super bien et on réussit à se développer, raconte-t-il.

Des motoneigistes devant une partie du Motel Interprovincial à Pointe-à-la-Croix.
Des motoneigistes devant une partie du Motel Interprovincial à Pointe-à-la-Croix. Photo : Radio-Canada

D’ailleurs, le propriétaire du Motel Interprovincial investit 3 millions de dollars pour moderniser ses installations, augmenter la capacité d'accueil et offrir de nouveaux services.

Le renouveau de Percé se fait sentir

Les nouveaux propriétaires de l'hôtel Le Manoir de Percé, qui ont acheté l’établissement en 2017, ont fait plusieurs travaux ces deux dernières années. On a tout rénové l’intérieur, enlevé les tapis dans les 30 chambres, on a mis une petite touche plus à jour et on a refait la salle à manger au complet et la réception, énumère le copropriétaire Alain Renaud.

Percé s’est fait une beauté avec le littoral. On voulait être en même temps que le changement à Percé.

Alain Renaud, hôtel Le Manoir de Percé

Cette année, on travaille sur l’extérieur. On change les fenêtres, les portes, serrures avec des cartes et l’air climatisé. C’est drôle à dire l'air climatisé, mais on est rendu là en Gaspésie!

La vue des sentiers du Géoparc de Percé en hiver.
La vue des sentiers du Géoparc de Percé en hiver. Photo : Radio-Canada

Par ailleurs, selon Alain Renaud, de plus en plus de personnes veulent s’approprier l’hiver à Percé ces dernières années, mais il ne songe pas à demeurer ouvert pendant cette saison pour le moment.Il ne faut jamais dire jamais, conclut-il.

Chargement en cours