•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pascal Paquet, passionné par le traîneau à chiens depuis l'âge de 6 ans

Au coeur du monde

Avec Kim Bergeron

Relâche estivale

Pascal Paquet, passionné par le traîneau à chiens depuis l'âge de 6 ans

Rattrapage du lundi 9 décembre 2019
Un chien de taille moyenne porte un attelage pour faire du traîneau à chiens.

La saison de traîneau à chiens s'amorce en Gaspésie

Photo : Radio-Canada / Adrianne Gauvin-Sasseville

Pascal Paquet est propriétaire d'un chenil d'une quarantaine de chiens à Saint-Ulric, en Matanie, où il offre des randonnées au grand public.

M. Paquet a grandi avec cette passion. Mon père m’a acheté un chien, j’avais à peu près 5 ans. Au départ, on ne savait pas que c’était un chien de traîneau! C’était un husky. Mon père a fabriqué des harnais avec une luge. J’ai commencé avec un chien, comme ça, dit-il.

Une dizaine de chiens sont attelés et tirent un traîneau sur un sentier enneigé.

Une randonnée en traîneau à chiens sur les sentiers de Pascal Paquet

Photo : Radio-Canada / Adrianne Gauvin-Sasseville

Depuis 40 ans, il constate que les races de chiens de traîneau ont évolué. Mes chiens, c’est un chien de chasse et un chien de traîneau mélangé. La base est toujours le husky sibérien, on le voit dans les yeux de mes chiens. Mais le type de chien a changé, l’entraînement et la nutrition aussi. On prend plus soin des chiens aujourd’hui qu’il y a 40 ans, mentionne-t-il.

Un chien est assis sur un sol enneigé. Il porte un attelage de chien de traîneau.

Les chiens peuvent courir jusqu'à une vitesse de 35 km/h.

Photo : Radio-Canada / Adrianne Gauvin-Sasseville

Le sentier qu'il emprunte est unique à la Gaspésie. Tantôt, on va passer juste en dessous des éoliennes et d’en haut, on voit le fleuve, explique M. Paquet.

Adrianne Gauvin-Sasseville est montée à bord de son traîneau pour discuter de son métier d'éleveur et de meneur de chiens.

Un homme est en habit d'hiver et tient de la main droite un traîneau pour une randonnée avec des chiens.

Pascal Paquet, propriétaire d'Aventure pattes blanches, à Saint-Ulric, en Matanie

Photo : Radio-Canada / Adrianne Gauvin-Sasseville

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !