•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au coeur du monde

Avec Kim Bergeron

En semaine de 15 h à 17 h 30

Rattrapage du lundi 6 avril 2020

Rattrapage

  • COVID-19 : des nouvelles du député Pascal Bérubé

    Les chefs de partis politiques continuent de se réunir pour faire le point sur la pandémie. Aujourd'hui, le Parti québécois demande au gouvernement du Québec la fermeture des espaces non prioritaires dans les grandes surfaces. L'objectif serait de diminuer la concurrence avec les PME qui ont dû fermer leur porte. On prend des nouvelles du député de Matane-Matapédia et chef intérimaire du Parti québécois, Pascal Bérubé.

  • COVID-19 et saison touristique : les inquiétudes bien présentes

    700 entreprises et 7 000 employés de l'industrie touristique en Gaspésie sont frappés par l'incertitude en raison de la pandémie de la COVID-19. Tourisme Gaspésie, en collaboration avec l'Alliance de l'industrie touristique et des autres organismes régionaux, travaillent à offrir un soutien pour ces entreprises. On prend des nouvelles avec la directrice générale, Joëlle Ross.

  • Cas de COVID-19 aux Îles : l'ex-député Germain Chevarie joint sa voix

    Depuis une semaine, les voix se lèvent pour demander au directeur régional de la santé publique, Dr Yv Bonnier-Viger, le nombre de cas du virus sur l'archipel. Pour l'instant, ils sont comptés conjointement avec ceux de la Gaspésie. Germain Chevarie rappelle que l'archipel bénéficie d'un statut particulier relié à son insularité depuis 2016. Celui qui a participé aux discussions lors de la fusion des CISSS nous explique également pourquoi il y a une direction de la santé publique pour deux CISSS.

  • Nos enfants au ventre plein

    Depuis la fermeture des écoles, plusieurs enfants commencent leur journée avec le ventre vide, puisque leur premier repas quotidien leur était servi par le Club des petits déjeuners. Pour rejoindre les familles en situation d'insécurité alimentaire, l'organisme s'est adapté à la réalité de la COVID-19.

  • La Maison-Blanche prévoie une semaine « horrible » aux États-Unis

    Fatalité liée évidemment à la crise du coronavirus. Rafael Jacob, chercheur associé à la Chaire Raoul-Dandurand de l'Université du Québec à Montréal nous explique en quoi la semaine à venir s'annonce particulièrement difficile.

Vous aimerez aussi