•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au coeur du monde

Au coeur du monde

Avec Kim Bergeron

En semaine de 15 h à 17 h 30

Rattrapage du lundi 17 février 2020

Rattrapage

  • Tournée des petites municipalités : St-André-de-Restigouche

    On prend des nouvelles de la municipalité de St-André-des-Restigouche, dans les Plateaux de la Matapédia, avec la mairesse Doris Deschênes. Elle parle des défis, notamment celui de la rétention des touristes.

  • Rencontre d’urgence à Ottawa

    Justin Trudeau a rencontré quelques-uns de ses principaux ministres à Ottawa pour discuter de la crise des services ferroviaires. Il sera aussi question de l'élément déclencheur de ces perturbations: la colère des Premières Nations face à un projet de gazoduc en Colombie-Britannique. Au 12e jour de la crise, Justin Trudeau a annulé son voyage à la Barbade où il devait participer au Sommet de la communauté caribéenne.On en parle avec la professeure adjointe au département de sciences politiques du Collège militaire royal du Canada, Stéphanie Chouinard.

  • Rendez-vous du jour

    Le documentaire de John Blouin Regarde si c'est beau portant sur le sculpteur Armand Vaillancourt est présenté ce soir au cinéma Gaieté de Matane.

  • Service de garde : 88 % des enfants de 0-4 ans ont besoin d’une place aux Îles

    L'équipe de développement social des Îles-de-la-Madeleine estime qu'il manquait 82 places en service de garde en septembre 2019. L'Étude complémentaire sur les besoins en service de garde à la petite enfance aux Îles-de-la-Madeleine réalisé par l'équipe de développement social des Îles a dévoilé les résultats ce matin. Les enjeux occasionnés par cette situation de manque de place sont nombreux : la répartition géographique pose problème (l'est de l'Île est vulnérable), des interruptions de service ont lieu, et de nombreuses familles décident de ne pas agrandir leurs familles. Selon les estimations, malgré les nouvelles places annoncées par le ministère de la Famille à l'automne, le milieu n'arrivera pas à combler les besoins au cours des prochaines années. On en discute avec l'agent de développement social, André St-Onge.