•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accueil | Au coeur du monde

Au coeur du monde

Avec Kim Bergeron

En semaine de 15 h à 17 h 30

Accueil - Au coeur du monde

Rattrapage du lundi 18 janvier 2021

Rattrapage

  • Le financement est bouclé pour les projets touristiques de la Municipalité de Grande-Vallée. Ce matin, une aide financière de 75 000 dollars a été accordée pour des installations multimédias interactives sur le pont Galipeault. Le maire, Noël Richard, nous parle du projet dans son ensemble, qui a nécessité des investissements de 650 000 dollars. L'objectif est d'attirer et retenir les visiteurs.

  • Le président désigné des États-Unis Joe Biden prévoit annuler le décret présidentiel qui autorise l'oléoduc à traverser la frontière canado-américaine.
    Notre journaliste sur le Colline parlementaire Julie-Anne Lapointe explique que cela suscite déjà des réactions chez les élus.

  • Le Refuge Fortin, situé sur l'Avenue d'Amours à Matane, a besoin de 15 000 dollars pour assurer sa survie. Les principaux revenus de l'organisation sont les toilettages et ils sont arrêtés depuis quelques semaines en raison de la pandémie. La Ville de Matane réclame de l'argent à l'organisme, qui pourrait devoir mettre la clef sous la porte et vendre le bâtiment si les fonds ne sont pas trouvés. On en parle avec l'assistante-gérante, Emmy Lupien, qui a lancé une campagne de sociofinancement.

  • Cette dernière veut inciter les gens à se présenter en politique, mais aussi à contrer l'intimidation à laquelle les élus municipaux doivent faire face. Les prochaines élections municipales auront lieu à l'automne. On en parle avec la présidente de l'UMQ et mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy.

  • L'attrait touristique et sportif pour les Chic-Chocs est indéniable. Mais connaissez-vous la signification du nom Chic-Chocs ? On parle souvent de l'importance de les protéger, mais que sont vraiment les monts Chic-Chocs ?
    En décembre dernier, le Comité de protection des monts Chic-Chocs a vu une partie du projet d'aire protégée qu'il avait présenté au gouvernement du Québec accepté. Le territoire retenu, est situé dans l'arrière-pays de la Matanie, il couvre environ 200 km2 et le comité en demandait 400 km2.
    Nous vous proposons ,en rediffusion, le reportage d’Adrianne Gauvin-Sasseville qui avait rencontré en octobre 2019 Louis Fradette l'un des porte-parole du comité .

  • Il aura entre autre avec l'assermentation de Joe Biden prévue mercredi. On en parle avec Rafaël Jacob, chercheur associé à la Chaire Raoul-Dandurand de l'Université du Québec à Montréal.

Vous aimerez aussi