•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un deuxième album en chantier pour Les Rats d'Swompe

À échelle humaine

Avec Isabelle Ménard

Samedi de 7 h à 11 h

Un deuxième album en chantier pour Les Rats d'Swompe

Photo de quatre hommes portant des chemises ou une veste à carreaux dans un chalet en bois traditionnel.

Le groupe Les Rats d'Swompe

Photo : Facebook/Site officiel

Comme pour la plupart des artistes, l'année 2020 a été tumultueuse pour le groupe franco-ontarien Les Rats d'Swompe, mais la formation a tout de même réussi à faire avancer sa carrière et a vécu de bons moments, même à distance les uns des autres.

En 2019, on a fait 150 spectacles, raconte Martin Rocheleau, bassiste du groupe. C’est beaucoup de jours ensemble, j’ai quasiment passé plus de temps avec les gars du band que ma conjointe ou ma famille. De passer à l’inverse, c’est juste différent.

Je pense que le mot “bizarre” résume bien, ajoute-t-il.

En plus de participer à de nombreux projets de spectacles et sessions virtuelles, le groupe s’est vu décerner le prix du meilleur groupe francophone de l’année aux Country Music Awards of Ontario et a pu préparer les maquettes de son deuxième album.

On prend ça un jour à la fois. Les maquettes sont prêtes, on attend de voir quand on pourra se rendre en studio, explique Martin Rocheleau.

Même s'il a dû annuler des dizaines de spectacles en 2020, le groupe espère, comme plusieurs, pouvoir reprendre la route en 2021.

Sinon, on se souhaite surtout du bonheur et de la santé dans des moments qui sont peut-être un peu plus difficiles pour certains, avance Martin Rocheleau. Nous, on est un groupe rassembleur; mais plus on reste chez nous, plus vite on pourra se rassembler.

Les Rats d’Swompe commenceront d'ailleurs l’année avec une participation au Contact ontarois cette semaine, le marché du spectacle franco-ontarien, qui se déroule en mode virtuel du 13 au 15 janvier prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi