Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Renée Dumais-Beaudoin
Audio fil du jeudi 30 août 2018

Maison détruite par les vents :  le cri du coeur du fils des propriétaires

Publié le

Le fils des sinistrés et sa conjointe sont découragés devant l'ampleur des dégâts.
Le fils des sinistrés et sa conjointe sont découragés devant l'ampleur des dégâts.   Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Rousseau

« C'était l'enfer, on n'a jamais vu ça », s'est exclamé le fils des propriétaires d'une maison complètement ravagée par des vents violents mercredi. Au lendemain de l'orage, Germain Boissonneault fait le point sur l'avenir de ses parents.

Des vents violents ont causé d'importants dégâts mercredi dans le secteur de Saint-Julien, dans Chaudière-Appalaches, allant même jusqu'à complètement démolir la résidence de deux octogénaires.

La maison a levé de 15, 20 pieds, elle est tombée dans le chemin et elle a tout éclaté en morceau.

Germain Boissonneault, fils des propriétaires de la maison détruite

Le courant n’est toujours pas revenu dans la résidence de M. Boissonneault. Les lignes électriques sont toutes par terre, on n’a jamais vu ça, c’est catastrophique, a-t-il ajouté.

Pour le moment, Germain Boissonneault ignore si les assurances vont indemniser ses parents. La famille compte lancer une campagne de sociofinancement pour aider les deux aînés.

Chargement en cours