Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Renée Dumais-Beaudoin
Audio fil du mardi 10 juillet 2018

Les dessous d’une mission périlleuse en Thaïlande

Publié le

Un plongeur porte une bonbonne d'oxygène en passant devant plusieurs ouvriers.
Un plongeur de l'armée thaïlandaise et des secouristes.   Photo : Reuters / Athit Perawongmetha

Comme l'ensemble de la planète, le propriétaire de l'école Plongée Nord-Sud à Orford, Jonathan Racine, a suivi de près la délicate opération de sauvetage en Thaïlande visant à rescaper 12 enfants et leur entraîneur de soccer coincés dans une grotte souterraine pendant 17 jours. M. Racine nous offre son point de vue d'expert pour mieux comprendre les enjeux de cette mission délicate.

Les autorités ont annoncé mardi matin que les 13 rescapés ont été évacués, sains et saufs, de la grotte Thuam Luang, située à environ un kilomètre sous la terre.

Ces derniers ont été emprisonnés le 23 juin dernier par la montée subite des eaux dans un réseau de cavités étroites d’une longueur d’environ quatre kilomètres.

Jonathan Racine, qui est instructeur de plongée sous-marine depuis 2005 et plongeur technique, expert des profondeurs, explique que l’opération de sauvetage était complexe à plusieurs niveaux.

On arrive dans un environnement où la visibilité est nulle, il fait totalement noir. [...] Quand il pleut, l’eau entre de la grotte, crée du courant et entraîne les plongeurs plus loin alors que ces derniers cherchent à en sortir.

Jonathan Racine, propriétaire de l'École de plongée Nord-Sud à Orford

Si les victimes sont maintenant hors de danger, M. Racine craint cependant pour la santé physique et mentale des victimes.

Il pense que ces derniers seront aux prises avec de sérieux chocs post-traumatiques ainsi qu’avec de possibles ennuis de santé en raison de la présence de chauve-souris dans les grottes.

Chargement en cours