Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Renée Dumais-Beaudoin
Audio fil du mardi 13 mars 2018

Arnaud Côté-Boisvert, un skieur à surveiller

Publié le

Le skieur Arnaud Côté-Boisvert
Le skieur Arnaud Côté-Boisvert   Photo : Radio-Canada / Fanny Lachance-Paquette

Le skieur magogois Arnaud Côté-Boisvert rêve déjà aux Jeux olympiques. Membre de l'équipe canadienne de développement de ski alpinisme, il est actuellement classé 4e au sprint et 9e au longue distance. Il s'envolera pour Lake Louise ce jeudi afin de participer aux Championnats panaméricains.

Ancien coureur de cross-country, le jeune homme de 22 ans a délaissé ce sport pour se tourner vers le ski alpinisme, aussi appelé skimo, il y a seulement six ans. Il combine aujourd’hui ses entraînements à son horaire d’étudiant en éducation physique à l’Université de Sherbrooke et à un travail à temps partiel.

J’aime me pousser, j’aime la compétition. Autant que j’aime explorer et voir de nouveaux paysages.

Arnaud Côté-Boisvert


Les voyages lui sont aussi essentiels pour s’entraîner adéquatement, dans des montagnes avec plus d’altitude et de dénivelé, et pour participer à des compétitions d’ampleur. L’équipement et les voyages sont fort dispendieux et comme le souligne Arnaud Côté-Boisvert « c’est un sport en développement, moins connu […]et pour lequel il est plus difficile d’aller chercher des subventions ». Il a donc créé des campagnes de financement participatif pour financer ses compétitions internationales, dont la Coupe du monde en Suisse à laquelle il participera en avril prochain.

Le ski alpinisme n’est toujours pas une discipline olympique, mais pourrait le devenir. Le sport sera présenté aux Olympiques de la jeunesse en 2020. Les adeptes espèrent que le skimo se retrouve aux Jeux olympiques en 2022 ou encore en 2026. Arnaud Côté-Boisvert espère pouvoir y participer, mais d’ici là il misera surtout sur intégrer l’équipe nationale senior.

Chargement en cours